L'été indien en Normandie

ou

"qu'elle est belle la France qui branche des cables"

Une possible bande de musique de micr0lab s'en est allé au Havre pour le festival de musique Tourneson, au Havre, organisé dans le cadre du festival européen du Patrimoine, et ayant lieu dans ce qui fut un fort destiné au festival possiblement permanent de la Guerre.

drole_de_bazar.jpg

Un drôle de bazar

La vue depuis la haut sur l'industrie était belle, la cour du fort était suffisamment grande pour accueillir un acousmonium de grande ampleur, sans aucun doute le plus beau qu'il nous ait été donné de voir depuis les campagnes napoléoniennes. Le samedi ont été spatialisées les pièces des DAUA, BrüleParPaing, Jean François Magre, Sébastien Pérotin, Pier de Beyr sur 20 000 watts d'enceintes faisant résonner la grande enceinte. Interruption précise à l'heure donnée pour ne pas importuner les voisins -car il y en a- et ne pas abuser de la tolérance des instances officielles -et de son toujours bienveillant bras armé la maréchaussée- à l'égard de la musique expérimentale. Quelle belle fête ! La soirée en chansons hardcore et liqueurs et fromage, dans les alvéoles du fort ; puis le lendemain une performance du grand orchestre spatialisée par l'ami Hubert Michel.

YUBSoundi-Acous3.jpg

Hubert Michel et Dan Digital, ça rigole.

Pas que du lab, bien entendu, car ce fût d'autres belles pièces et perfs, dont Eric Broitemann, Electric Landscapes of Rebellion, Dan digital et Quentin Rollet, les 2 pianos, et beaucoup d'autres dont on ne savait le nom tant les salves soniques furent nourries et serrées. Public mélangé, de l'acousmopathe à Maman poussant Bébé ou la famille au complet en digestion active du plat dominical, du à la bienvenue ouverture du lieu.

Une balade sur le port du Havre, sur_la_jetee.jpg sur_la_falaise.jpg des_gros_lego.jpg



visite de l'appartement témoin de la modernité, cambriole.jpg ... et puis c'est bientôt le départ vers d'autres aventures à Caen, en compagnie d'autres amis, des amis Jo et Mil, et avec notamment une saynète bruitiste et amusante du nouveau crooner officiel George Hunckelbird. George.jpg

Ou l'on découvre qu'un groupe électrogène c'est une SMAC* toute entière, si l'on veut, comme tout Combray surgit d'une tasse de thé et d'un bout de madeleine rassie chez Marcel Proust. La distro fût toujours bien présente et bien aimée, animée par le vaillant colporteur Sol. La pluie emballa les enceintes d'un halo de plastique frappant les membranes, formant charmant tapage. Mais pas suffisamment pour enterrer les enceintes sous la boue. Il en faut plus pour calmer l'enthousiasme tournesonien. Rendez vous à l'année prochaine !

  • Scène de Musique ACtuelle : label du Minisère de la Culture qui distingue les salles officielles dédiées aux "Musique Actuelles" ou "Musiques Amplifiées"

Commentaires

1. Le mercredi 19 février 2014, 11:05 par Pier de Beyr

concert_en_plaine_aire1_urbain_chomage_e_legant_et_barre_a__mine.jpg"ou un groupe éléctrogène c'est tout une SMAC"

concert_en_plaine_aire_noyse_champestre_et_viol_galant.jpg

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://joueb.micr0lab.org/?trackback/250

Fil des commentaires de ce billet