culinarité

Le bien-être, le confort du home enlisent et retiennent le mari chez lui; il apprécie fort le petit platconfectionné par les blanches mains de madame, qui dira avec un orgueil de cordon cleu: "Il est bon, hein? C'est moi qui l'ai fait."
Sauf que présentement, n'en dépaise à Jeanne-Sans-Terre, aux messieurs enlisés et aux blanches mains de madame, il sera question ed se désenliser de bien des choses et de se salir les mains ...

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 30 mai 2017

Retour des barbeuques : "Alles hat ein Ende, die Wurst hat zwei"...

... et quand la saucisse se fait cocktail, on peut avaler en une eschatologique goulée deux fins en même temps : c'est un peu brûler la chandelle porcine par les deux bouts.

Légende : ce serait la dernière saucisse d'un scout avant de devenir végétarien. (ah non, pardon, "veggie", puisque c'est comme ça qu'on dit maintenant, ah non, pardon, puisque c'est comme ça que nous fait dire le MAGASIN depuis qu'être végétarien est une MARCHANDISE).

Bon en tous cas le CQFD Niaflais 53 vous souhaite de bons barbeuques. "On met ce qu'on veut sur la grille, pourvu que ce soit bon et pourvu qu'elle soit chaude", précise le Président du Comité Qualité Flexivore Décroissant de Niafles 53. Opiné dans l'assemblée.

jeudi 11 février 2016

Etude culinaire : le rol-pince

Une discipline possible : les études culinaires, pas forcément épicuriennes mais d'exploration, ce qui n'exclue cependant pas le miam final. Recettes poussiéreuses, inconnues, douteuses, imaginaires. Pourquoi pas ? Un exemple possible : le rol-pince.

dictionnaire_burnet.jpg

Il en est fait mention en 1836 dans cette édition du dictionnaire de Burnet, reprise dans une réédition du Cuisinier royal -devenu national de Viard en 1853, puis telle quelle dans le best-seller Je sais cuisiner de Ginette Mathiot à la rubrique des recettes étrangères, sous-catégorie "Hollande".
rol_pince_burnet.jpg
Rol-pince est un cas rare de francisation du hollandais Rolpens, littéralement "roulé de panse". Le blog néerlandophone http://worstenspek.blogspot.fr/, qui documente une tentative brillante de confection de rol-pince signale qu'il s'agit d'une "recette ringarde" que "quelques rares bouchers se hasardent encore à exposer dans leur vitrine et que presque plus personne ne confectionne chez soi". Il évoque les rol-pinces gras et fumants que son père catholique affectionnait particulièrement le matin de Noël.

output_yYNRSs.gif

Quoi de mieux qu'un gif pour narrer les aventures du rol-pince : nettoyage de la panse devant un animal qui après avoir feint l'attention studieuse profite d'un moment d'égarement pour attaquer l'estomac, couture de la chaussette de panse qu'on remplit avant de la fermer, plongeon du rol-pince dans un bocal de vinaigre bouillant au milieu d'une nuit globuleuse, stupeur et doutes des explorateurs le matin venu.
Demeure une question : le rol-pince est-il mangeable ? réponse dans deux semaines (cet article fera l'objet d'un rafraîchissement ou deux pour l'occasion).

dimanche 7 septembre 2014

Spécialités locales

DSC_0078.jpg Le Pwé' Fou' Cwématoi'

mercredi 28 mai 2014

Au menu bamboche

BBP_traiteur_et_fils.jpg

dimanche 12 janvier 2014

Un café, petit ?

cafe.JPG

samedi 10 mars 2012

Gâteau d'hiver

Trop de pommes de terre qui s'accumulent, et beaucoup de curiosité : un gâteau sucré à la pomme de terre et à la noix de coco.

La recette originale trouvée sur l'internet parlait de poudre d'amande, de poudre d'amande je n'avais pas, donc de la noix de coco.

Donc 300 gr. de pommes de terre 100 g de beurre 3 oeufs (jaunes et blancs séparés) 150 g de sucre en poudre 125 g de noix de coco rapée 1 orange non traitée pour les zestes 1 pincée de sel du miel de la farine

On fait d'abord cuire les patates (vapeur ou à l'eau), puis on les pèle et on en fait une purée. Dans la purée on met le beurre coupé en petit bout, les jaunes d'œufs, le sucre et la noix de coco rapée. On rajoute les zestes de l'orange et les blancs en neige.

On beurre et farine un moule, on y met la pâte, On fait des ziguouiguouis avec du miel par-dessus et au four pendant 40 à 50 minutes.

cruecuite

La pomme de terre donne une très belle couleur à ce gâteau, qui est bien sûr très bon. Je pense que l'on peut oser tenter un mélange gâteau à la carotte/gâteau à la patate-coco et puis c'est la saison.

jeudi 26 janvier 2012

Au bout de la mer le chocolat.

Petite énumération :

Dans le moule une pâte sablée,

dans la pâte sablée une ganache au chocolat,

dans la ganache des oranges confites.

marée

Grande recette:

La pâte sablée, c'est facile à faire, rapide aussi, et meilleure que tout autre succédané industriel qui n'a de sablé que la suggestion de présentation.

Dans un saladier : 250 grammes de farine plutôt complète, 125 grammes de sucre plutôt blond. Par-dessus on effrite 125 grammes de beurre que l'on aura sorti du frigo une heure avant.

On obtient du sable, et l'on ajoute un oeuf.

On patouille et si la pâte n'est pas assez homogène on met un peu d'eau.

On beurre et farine un moule, on étale la pâte, on la pique, on la remet 30 minutes au frigo.

On préchauffe le four, puis on met le moule. 25 minutes. Puis la pâte doit refroidir.

On met 20 centilitres de crème liquide et des écorces d'orange confites dans une casserole,

on attend l'ébulition, on enlève la casserole du feu. Puis dedans 200 grammes de chocolat. Au frigo quelques heures avant de manger.

Il faut du temps pour cette recette. La cuisine demande patience.

lundi 21 novembre 2011

Une sorte de riz au lait maghrébin.

La difficulté de cette recette consiste surtout à trouver les ingrédients. En dehors de ça, c'est très facile et très bon marché ─ mais c'est surtout très bon !

Il faut :

  • 1 mesure de semoule de riz
  • 1 mesure d'eau de fleur d'oranger
  • 1 mesure de sucre
  • 7 mesures de lait (crémeux donc au moins du demi-écrémé)
  • un peu de cannelle

Dans une casserole, on mélange le lait, la semoule de riz, le sucre et l'eau de fleur d'oranger. Il faut tourner avec un fouet. Pendant un certain temps, on a l'impression de tourner dans le vide mais il faut s'entêter parce que ça "prend" tout d'un coup (et si on n'est pas là à l'instant T, c'est foutu). Une fois que le tout semble bien onctueux, on verse le résultat dans une assiette (pas trop plate, pas trop creuse... 5 cm c'est bien mais plus, c'est mal !).

Après, on peut s'amuser à dessiner des choses avec la cannelle. Attention, l'inspiration ne doit pas faire oublier que c'est de la cannelle et que la cannelle, ça a du goût.

On met au frais quelques heures, voire toute la nuit. Une fois refroidi, le dessert doit être assez compact. Si c'est liquide, c'est raté (mais comestible et éventuellement bon quand même !). 

C'est un dessert qu'on appelle «m'albi» ─ prononcer le «'» comme le «hum» de quelqu'un qui s'éclaircit la gorge. Très rafraîchissant, on l'apprécie en été ou après un repas un peu lourd. Attention : addictif.

samedi 22 octobre 2011

Où il est question de ne pas les jeter

Les écorces d'oranges :

  • parce que nous jetons trop,
  • parce que c'est simple à confire,
  • parce que c'est bon,
  • parce que dans le commerce elles ressemblent à des bouts de gelée,
    • sont d'un orange iréel,
    • sont trop sucrées,
    • sont faites selon des procédés que, par non-envie d'être hargneuse je qualifierai de douteux.
             Suggestion de situation

Après une douce nuit dans les bras de Morphée ou autre réjouissante personne, un jus d'orange se fait alléchant.

Soit on coupe deux voire trois oranges, c'est selon.
Il est préférable que ces dernières ne soient pas recouvertes de pesticides car c'est leur peau que l'on va cuisiner par la suite.

Petit-déjeunez.

Si l'humeur ou les obligations vous pressent, conservez les moitiés d'oranges désormais sans pulpes au frais.

Si les obligations ont disparues et que l'envie alors :

1. Ressortez l'outil qui vous a servi à presser les oranges. Posez une moitié d'orange dessus, d'une main maintenez-la fermement, de l'autre épluchez-la avec un économe.

schlaack

2. Pesez ensuite les épluchures, mettez-les dans une casserole idéalement en cuivre.

3. Ajoutez-y le même poids de sucre et recouvrez d'eau.

Il est conseillé de goûter l'eau avant, au jour d'aujourd'hui, l'eau du robinet est souvent bien dégueulasse.

4. Laissez cuire 1h30 sur le feu le plus doux.

5. Égouttez-les bien, il ne doit plus y avoir de jus sur les écorces.

6. Une fois refroidies, dans un pot, puis le frigo pour une très longue conservation. Ecorce 1Ecorces 2

vendredi 30 septembre 2011

fais-les toi même

L'art culinaire a pris droit de cité chez nous; et, savoir bien faire la cuisine est une qualité attractive chez les jeunes personnes qui doivent être un jour personnes et ménagèr-e-s.

Tous, peu ou prou, doivent savoir, sinon constamment mettre la main à la pâte, au moins pouvoir commander, et, le cas échéant, être en état de remplacer une cuisinière.

Le bien-être, le confort du home enlisent et retiennent le mari chez lui; il apprécie fort le petit plat confectionné par les blanches mains de madame, qui dira avec un orgueil de cordon bleu: "Il est bon, hein? C'est moi qui l'ai fait." Sauf que présentement, n'en déplaise à Jeanne-Sans-Terre, aux messieurs enlisés et aux blanches mains de madame, il sera question de se désenliser de bien des choses et de se salir les mains ...

Si j'arrive, gentil-l-e-s ménagèr-e-s à ce résultat qui ne peut être qu'apprécié par nos seigneurs et maîtres, j'en serai ravie. "Mieux vaut avoir inventé un plat dont les gourmets se transmettent la recette de siècle en siècle que d'avoir été grand conquérant." j'ai lu cette pensée, je ne sais plus où, elle est peut-être un peu vulgaire, mais combien juste !

Le savoir-faire est beaucoup dans la vie; et il n'existe si petite science où il soit inutile; ainsi de pas grand'chose, comme d'une côtelette ou d'une omelette, ou bien encore d'une boisson à boire.

Parlons boissons donc ! Et simplement s'il vous plaît.

Donc simplement ni centrifugeuse ni extracteur à jus. Un robot, un mixer, une machine à lames suffira. Septembre montre-moi tes mangue, ou tes bananes ! et bien d'autres ...

Sus à la peau, tailladons tailladons : plein de morceaux, et puis du lait du lait de vache ou du lait de riz ou du lait d'amande ou plein d'autres, les laits non carnés se conservent mieux et ne tournent pas.

* 1/2 mangue + 200 ml de lait
* 1 banane + 200ml de lait

Smoothie

tout ça nous fait deux petits verres, ils se conservent mieux ainsi.

On appelle ça des smoothies, mais dès lors que la boisson est aux fruits et est épaisse, nos amis les industrieux y collent cette étiquette. Il suffit de voir la page wikipédia consacrée aux "smoothies" pour s'en rendre compte. D'ailleurs en anglais, smoothie veut dire "baratineur", alors ...