Le tabac

Parfois, je me demande si l'unique motivation de mon tabagisme ne serait pas la fascination que suscite en moi la vision des volutes de fumée. On paye, certes, et tout s'envole... et n'est-ce pas ainsi que s'écoule le temps ? Et puis il y a l'odeur, profonde et sensuelle du cigare ou de la pipe, le parfum volatile et tenace des plaisirs sans durée. On dit qu'on paye pour la mort ; Dom Juan n'a-t-il pas œuvré en pure perte ?

Les compteurs d'étoiles ne peuvent pas comprendre. Ils sont de ceux qui se marient sur dot. Moi, je t'aime coûtant, moi je t'aime létal.

Commentaires

1. Le vendredi 18 novembre 2011, 19:44 par tcrxt

Du tabac, cendre.
De la boisson, pisse.
Du bien, déchets.
De la possession, héritage.
De la voiture, pollution.
Du vélo, muscle.
D'internet, raréfaction.

De l'écrit,

2. Le samedi 19 novembre 2011, 15:52 par Homme

ABUS DE SUBSTANCES
fumer comme une locomotive, fumer comme un sapeur, fumer comme un Turc

EXPRESSIONS DE LA VIOLENCE
Coup de tabac (1864)
Passage à tabac (1886)
Croquer du tabac (1837)
Foutre du tabac (1867)
Donner du tabac (1883)

JUGEMENT DE VALEUR
du même tabac, c’est toujours le même tabac, faire tout un tabac(1888), avoir un gros tabac (1901)
pot à tabac (1888)
en avoir un coup dans le cigare

SEXE BUCCAL
fume, c’est du Belge (au figuré du figuré)
tailler une pipe
avaler la fumée
fumer le cigare à moustaches

DIVERS
ennuyeux comme la fumée
pipe dream
avoir le cigare au bord des lèvres
La cigarette du condamné, et après casser sa pipe.
Avoir du cigare
recevoir un cigare
Contar la Historia del tabaco

3. Le samedi 19 novembre 2011, 18:13 par Gertrude

Initialement, on taillait une plume et on faisait une pipe, c'est-à-dire une cigarette roulée à la main (et à la langue). Tailler une pipe, ça se fait donc quelque part entre l'écriture et le tabac.

Mon ami Pierrot...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/100

Fil des commentaires de ce billet