Mot-clé - faire les courses

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 10 octobre 2015

Veuillez je vous prie trouver ci-joint mon règlement

Si j’ai bien lu la page 24 des conditions tarifaires de votre banque (cf. p. 13 du pdf « Guide pédagogique − Conditions Tarifiaires 2015) et qu’elle emploie le même convertisseur de monnaies que moi, le chèque ci-dessous créditera votre compte d’exactement 0€.

voila.jpg
voila.jpg, oct. 2015

Attention, n’attendez pas : en cas du chute du dollar, il vous en coûterai de déposer ce chèque !

mardi 3 mars 2015

Dans le désordre alphabétique, des revues libres

Des revues libres (notamment de publicités), dans le désordre alphabétique :

Spirou, I.G., Le Monde Diplomatique, La Traverse, et autres, à ma connaissance n’existent plus ou contiennent de la publicité.

Mais si vous arrivez déjà à lire ces 15 revues régulièrement, vous en connaissez sans doute d’autre. Commentez !

dimanche 7 septembre 2014

Spécialités locales

DSC_0078.jpg Le Pwé' Fou' Cwématoi'

mardi 5 août 2014

Test du SONY DIGITAL MAVICA MVC-FD71

Autant le dire immédiatement : le constructeur SONY a fait forte impression en annonçant la sortie de cet appareil photographique à stockage des vues numériques. Ce sont en effet des disquettes 3 pouces 1/2 (d'une capacité allant jusqu'à 1,4 mega-bytes) qui remplacent nos bonnes vieilles pellicules. Les photographies sont ainsi duplicables à l’infini, facilement stockables, peuvent être communiquées par e-mail et imprimées depuis toute imprimante domestique ou professionnelle.

Si le rendu peut être parfois décevant, notamment à cause des faibles résolutions des imprimantes les plus communes, il n'en reste pas moins que tous les lecteur du joueb de micr0lab ne pouvaient que brûler d’impatience de découvrir les entrailles de cette bête. Nous vous proposons donc un banc d’essai détaillé, photographies d’illustrations à l’appui.


Nous vous renvoyons au carton pour un descriptif des capacités de ce petit monstre :

Les disquettes s’insèrent latéralement, comme suit :

Comme vous pouvez le voir, sont à votre disposition les touches suivantes :

  • Une molette bi-directionnelle de Zoom bien pratique (avec un Zoom optique grossissant jusqu’à 10 fois!)
  • Le rétro-éclairage de l’écran (qui permets un aperçu en temps réel des photos !) peut se désactiver
  • La luminosité de l’éclairage peut être facilement réglée
  • Un flash désactivable
  • Des effets sur les images, qui bascule entre les effets suivants :
    • NEG. ART (ici combiné avec le mode « multi » pour un effet saisissant et artistique)
    • SEPIA
    • B. & W.
    • Solarize
  • Des programmes adaptés à toutes les prises de vues :
  • Et par la touche display on règle l’affichage :

Mais aussi :

  • Croix 4 directions pour naviguer dans le menu, comme suit:
  • Témoin visuel d’accès à la disquette
  • Bouton marche / arrêt astucieux (on ne peux le pousser par erreur)
  • Bouton pour prendre les photos
  • Réglage du focus (deux positions : auto et manual)
  • Vis pour fixer pied
  • Interrupteur pour choisir entre les modes « prise de vue » et « lecture des vues déjà prises et stockées sur la disquette »
  • Emplacement pour disquette 3 pouces 1/2.

Et voilà pour finir une petite galerie qui illustre les capacités de ce petit monstre. Comme vous pouvez le voir, je me suis bien amusé avec le mode « multi ».

 

En conclusion

À noter la présence appréciable d’un mode e-mail qui permets de prendre des photos de faible « résolution » (et donc de faible poids) qui peuvent être facilement envoyés à l’aide d’internet.
Voilà une petite carte postale numérique pour illustrer et conclure gaiement ce petit test !

lundi 24 mars 2014

La publicité n’est pas citée.

ouvre_ton_esprit.jpgchips.jpgsport.jpg

Je me souviens,
de notes dans un cahier,
où l’on recopie, les traductions flottantes,
espérant un jour,
bâtir un dictionnaire,
de la pub, vers le français…

dimanche 9 mars 2014

Le client de l'année

Samedi 8 mars 2014 s'est tenue à Marseille la remise du prix du client de l'année 2013.

Invité sous le prétexte fallacieux d'un différent commercial, J.F. de Toulouse a eu la grande surprise de se voir remettre le prix du client de l'année 2013 . La cérémonie s'est voulue intimiste et confidentielle, seul le voisin nu était présent pour l'acclamer.

sequence_reduite_bis.gif

La délégation marseillaise, gantée de noir, a recueilli sur le vif les propos de l'heureux lauréat : Devenir le client de micr0lab était un rêve d'enfance que je croyais inaccessible. Je ne remercierai jamais assez l'équipe de m'avoir permis de m'élever à ce privilège unique que je compte conserver encore longtemps.

mardi 29 octobre 2013

La fin de l’assistanat

C.Q.F.D. pointe justement dans son numéro 115 que la cour des comptes a récemment publié son rapport sur les aides à la presse écrite.

Un épais volume de 184 pages, téléchargeable, où se situe page 40 un intéressant tableau, au milieu de bordées d’insultes à l’utilité de ces aides.

Ce tableau, le voilà :

cour_des_comptes_presse.jpeg

Tu seras ainsi ravi d’apprendre, cher lecteur du Figaro, qui a l’élégance de proposer sur son site un tag travailleurs-rsa-assistanat dans une honnie trinité pour le moins troublante, que tu as payé ton journal deux fois : 1€60 au kiosque, 17 217 154€ dans tes impôts.

Mince mais il faut que ça se sache !

Avec 48 centimes par exemplaire diffusé, micr0lab pourrait en fabriquer des Vue Pittoresque, des zines, des bidules et des machins…

dimanche 2 juin 2013

Un avis, un avis

Bonjour cher Michel-Edouard,

vous déclarez

« Je n’ai pas encore sauté le pas car j’ai l’impression d’être plus efficace et plus utile là où je suis aujourd’hui. Mais si la crise s’amplifiait, si un gouvernement d’union nationale était formé, je n’hésiterais pas à sacrifier ma carrière à la vie publique »

en ajoutant que vous vous verriez bien ministre de l’Éducation ou de la Culture.


Sans doute suis-je un peu malentendant, mais je ne me souviens pas d’avoir entendu quelqu’un réclamer votre entrée en vie politique, ou même vous avoir demandé votre avis.

Cependant, si vous pouviez avoir la super idée d’offrir des emplois corrects à vos employés, d’arrêter d’empoisonner vos clients ou encore de rémunérer correctement les agriculteurs qui vous fournissent, alors là sans aucun doute vous contribueriez à résoudre « la crise » qui « s’amplifie ».

Vous ne m’aviez pas demandé mon avis ? Je vous le donne tout de même.

jeudi 14 mars 2013

Un label d’hommes

Le centre social auto-gé(né)ré de l’écluse, ce ne sont pas seulement un atelier vélo, une oueb-radio, de la cuisine et des discussions, c’est également un lieu de répétition et de concerts.


Hot Fligue

Ainsi, quoi de mieux en cette période rafraîchie que de se replonger dans la chaleur d'un concert ensué, d'une répétition éternelle ?

C'est désormais possible grâce au label hot flingue* (nom provisoire?) qui a sorti coup sur coup

  • Hyper Hard 39|45, des heures d’improvisations,
  • des bootlegs de concerts des Trucs, des Louise Mitchels, et du Cercle des Mallissimalistes,
  • et une compilation d’enregistrements pirates, BITE ROSE BITE ROSE BOOTLEG vol. I

C'est disponible à prix libre, à l’écluse ou dans toutes les bonnes distros (ce qui inclut celle de micr0lab !).

Des infos sur le forum tik tak, comme à leur habitude : http://tiktakreimsattack.xoo.it/t1403-BRBRB-01.htm

*S'il peut m'être permis de découvrir le jeu de mot, c'est un hommage à ce label rémois.Je n'ai pas compris, il a fallu qu'on m'explique. Par contre, deux autres jeux de mots sont cachés dans les titres de ces disques, à vous de les découvrir !

mardi 26 février 2013

DOSSIER : La redynamisation économique des quartiers

C’est avec grande joie que nous découvrons dans le numéro 23 de 18 ensemble que le renouveau de la rue des Poissoniers progresse à pas de géant. On nous chuchote qu’une surface alimentaire serait déjà prévue. Les pépinières pullulent et portent le magasin Métro Cash & Carry, qui n’en finit plus de s’ajouter à l’installation, puisque le site internet de metro date ses débuts en octobre 2008. La mairie n’est rigoureuse ni en date ni en images, comme nous vous invitons à le découvrir.

Observez bien, l’un des deux a été plus heureux dans son montage !

18_ensemble_aprecu Page 11, pdf disponible en ligne.

Officiellemt metro Source

Sinon, signalons également que le « SOHO » porte ses fruits (désormais aux normes d’hygiène) en ce marché couvert de La Chapelle. Tout s’invente, comme ces étonnants services à l’industrie et de la santé humaine. S’agit-il de coupler les deux ? De deux choses différentes ? Peut-être la mairie n’est-elle pas non plus à l’aise avec les prépositions ?

Nous invitons donc tous les rédacteurs de 18 ensemble à aller profiter des traiteurs : c’est le moment, ils sont ouverts aux horaires du déjeuner ! (Et chassés ensuite ?)

vendredi 5 octobre 2012

Halo sur la religion ?

Flache

Deux magasins Decathlon ont été brûlés hier dans la commune de Gonzesse (92) par une foule de bandits se réclamant de la Chrétienneté. Rappelons qu’il s’agit du huitième (8ème) attentat de la sorte qui a lieu dans cette commune ou des proches horizons. Autodafé de catalogues « Les 3 Suisses », saccage de jouets « Picwic », refus de porter des polos « Jules » au travail : la communauté des croyants est très outrée et remontée contre tous les intérêts du groupe Mulliez depuis la grande inauguration de la campagne publicitaire printemps 2015 de EuropaCity.

un_concept.png

Rappelons dans un soucis d’apaisement que les affiches originales de cette campagne ont été substituées par des gros malins. Il n’est pas question de religion, mais bien de SITUATION, d’ENJEU, de CONCEPT et d’AMBITION, comme peut le vérifier tout un chacun sur http://www.europacity.com/

Bon, en réalite ce n’est pas dôle du tout, comme vient de me l’indiquer Radio Libertaire, qui renvoyait vers http://voe95.fr/cptg/

lundi 17 septembre 2012

PUBL

— Chéri, j’ai annulé notre repas chez les Mulliez.
— Mais pourquoi, tu sais que c’est important pour ma promotion chez Office Top !
— Oui, mais du 15 au 18 septanbre c’est les jours « -50% » chez moblapa !
— Ah couette, tu as super bien fait !

Et oui du 15 au 18 septanbre dans tous vos magasins moblapa profitez de jusqu’à -50% de réduction sur toute une gamme de choses encastrables !

Offrevalablesousconditiond’acceptationdevotredossierchezlespartenairesparticipantsàl'opération. Conditionschezmoblapa.froudansnotreréseauparticipant. UndînerchezlesMullieznevousserapasoffertaucasoùvousnepourriezpasprofiterdel’opération.

0001.gif

Note du journaliste effronté : - 50 % de réduction signifie que vous payez 50 % de plus.

vendredi 8 juin 2012

Circonscription du Loisir par une marque de soupe, suite.

Rappel :

(Suite de l'article suivant : https://joueb.micr0lab.org/post/2011/11/30/Circonscription-du-Loisir-par-une-marque-de-soupe

De : SOCAM - Partenaires partenaires@socam-net.net Envoyé : mardi 5 juin 2012 17:51 À : Musée-de-l'Historiographie Objet : partenariat SOUPE

Bonjour,

voici le descriptif de notre proposition.

Elle porte sur les soupes SOUPE du groupe GROUPE INDUSTRIEL D'ALIMENTS vendues en hyper et supermarchés partout en France. La marque souhaite communiquer autour d’une offre familiale liée à la culture, la découverte du patrimoine et du terroir.

Au global, le RÉSEAU de LOISIRS sera constitué de visites culturelles, grottes, musées, châteaux, parcs animaliers, parcs de loisirs, fermes pédagogiques… répartis sur toute la France.

Opération Consommateurs

L’offre sera destinée aux familles : pour l’achat de 2 soupes SOUPE, 1 entrée offerte pour 1 entrée achetée. Pour bénéficier de son offre, le consommateur devra vous remettre son ticket de caisse prouvant 2 achats simultanés dans les dates de l’opération (01/09/12 au 01/03/2013) lorsqu’il viendra profiter de son offre. Dans ce cas, il sera récompensé grâce à une offre « une entrée offerte pour une entrée achetée ». L’offre sera valable jusqu’au 30 septembre 2013.

L’offre ne sera pas cumulable par groupes de visiteurs et l’entrée offerte sera la obligatoirement la moins onéreuse du groupe.

L’ensemble des éléments de communication, des frais de création et de production sont à la charge du client. Il ne sera demandé aux partenaires aucune participation financière. Il s’agit d’un partenariat simple vous faisant bénéficier d’une visibilité importante sur des produits à forte notoriété et, ce, dans toute la France. En contrepartie de cela, nous vous demandons simplement d’offrir les gratuités dans les conditions stipulées et définies ci-dessous.

Au niveau des modalités, quelques contraintes sont mentionnées afin de limiter le nombre de remontées et ne pas saturer les partenaires :
*Une entrée offerte pour une entrée achetée, chez les partenaires de l’opération. Pour bénéficier de cette offre, remettez à la caisse du partenaire qui vous intéresse votre ticket de caisse prouvant l’achat simultané entre le 01/09/2012 et le 01/03/2013 de 2 produits soupes SOUPE. Une prestation identique vous sera offerte en contrepartie de l’achat  d’une prestation plein tarif individuel aux caisses du partenaire. La prestation offerte sera obligatoirement la moins onéreuse des deux et devra être utilisée le jour même. Offre non cumulable réservée aux particuliers, valable jusqu’au 30/09/13 sauf fermeture annuelle ou exceptionnelle des établissements partenaires. Une seule prestation gratuite offerte par famille et/ou groupe lors d’une même visite. Offre non cumulable avec d’autres offres promotionnelles ou tarif privilégié (y compris tarif CE). Pour tout renseignement ou réservation, nous vous conseillons d’appeler le partenaire chez lequel vous souhaitez vous rendre. Retrouvez la liste complète des partenaires ainsi que les conditions d’accès pour chacun de nos partenaires sur www.soupe.fr

Pour participer à cette opération, merci de répondre à ce mail en précisant « bon pour accord » ou retournez-nous la prise d’accord ci-jointe complétée et signée. D’avance merci.

Nous vous enverrons les maquettes des éléments sur lesquels vous apparaissez (site internet) avant leur mise en ligne pour relecture des informations vous concernant.
Je reste à votre entière disposition. N’hésitez pas à m’appeler si vous avez des questions.

Cordialement

Adolphine Emilie Romagna, Chargé de relations RÉSEAU - Délégué SOCAM pour GROUPE INDUSTRIEL D'ALIMENTS

mercredi 2 mai 2012

MVC-001S.jpeg

À ce propos, il faudra que je songe un jour à faire jouer la GARANTIE de mes deux boîtes de disquettes 3M que je n’ai jamais réussi à faire fonctionner.

dimanche 11 mars 2012

Un peu de politique, les enfoirés sont des enfoirés. AGACEMENT

Encore une autre chanson,
une super production,
des célébrités que tu connais,
même si d'où tu ne sais.

Encore des mots sans cesse,
une mélodie comme une messe,
leurs salaires qui s'envolent
mais restent de belles paroles.
Ils parlent cyniquement,
et nous disent impuissants.

Encore une confiscation,
comme une lamentation,
des types que tu ne veux pas voir,
mais jamais rien ne change

Encore cette tripotée de riches,
bien souvent dans des niches,
citoyens fiscaux d'autres pays,
qui m'expliquent comment gérer mes pauvres.

Mais qu'ils soient chanteurs ou pas,
ils viennent m'expliquer en chanson ce qui ne va pas.

Il était une asso qu'on citait en exemple,
qui comblait les lacunes du temple,
une asso qui se fait voir,
lorsque l'état ne remplit pas son devoir.

Encore une autre chanson,
où l'on joue la colère,
les plus fragiles y croient,
mais n'est-ce pas leur choix?

Encore un vol d'espoir,
Une saloperie sur fond noir,
Ce tas de femmes et d'hommes,
payés à voler.

Encore une chanson
qui ne dit rien,
des notes pré-machées,
un pretexte pour l'industrie.

Et des gens qui gigotent encore.
Et des gens qui mentent encore.
Pour ne rien changer,
Et que cette cuvée soit comme une autre,
Il en faudra encore

Et eux ils chantent encore
Et de plus en plus fort

Encore, Encore, Encore...

Le clip original, les paroles originales.

La majorité des intervenants semblent légionnés d'honneur, parfois exilés fiscaux, les écrans fonctionnent sur leurs têtes, n'ont pas vu de pauvre depuis des années, répètent la même chose chaque année, continuent d'engrosser les mêmes entreprises aux femmes de ménage en contrat partiel.

Ils expliquent par ailleurs régulièrement comment faire pour que rien ne change dans l'industrie du disque, du spectacle, etc.

vendredi 9 mars 2012

Neuves de distro

micr0lab élabore une nouvelle section distribution qui verra le jour d'ici peu. D'ici là, nous vous présenterons ici de nouveaux items qui rejoignent la belle et bonne brocante de redistribution unilatérale micr0lab, et réciproquement.

  • Marteau Mu, Waving Queens - (autoprod) - LP, 12€.

    Le champ ininterrompu des harmonies des microsphèriques ; se trouvent aux commandes de l'astronef Alice Champion, Francis Roussel, Thomas Fernier, Boby Artaud.
    (dispo également chez Bimbo Tower, Souffle Continu, Ground Zero).

    Un croquet? 


  • Hymnes & Motets Vol. 2 et 3 - micr0lab - CDR, 5€.

    Les réjouissantes nouvelles d'outre-bruit ; avec entre autres Hubert Michel, Chevo Légé, Ultralibéral, Klimperei/Voxfazer...

    Des pochettes dans la suite du volume 1 


  • JE TE et RIEN, 2 fanzines photographiques de Guillaume Thiriet - autoprod - 10 et 15€.

    Noir & blanc, split photo, joyeux spleen ; DIY et classieux.
    Les deux livres sont aussi disponibles à la librairie Yvon Lambert

    Classieux! 


  • fanzine Catharsis - micr0lab - 3 euros

    24 pages de défoulement libérateur ; conseillé pour tous cas de démences et hystéries.

    Un rictus?

(Rappel : vous pouvez trouver toute les informations pour commander sur la page commander. Le bon de commande n'est pas actualisé pour le moment, le plus simple reste de joindre le heraut, ou bien d'attendre que la caravane micr0lab passe prêt de chez vous à l'occasion d'un concert ou autre heureux événement).

dimanche 12 février 2012

Triple relaxe-fête du vendredi 17 février 2012

L'évènement curieux et joyeux de votre fin de semaine 7 :

Relaxe-fête

micr0lab fête la sortie conjointe des volumes deux et trois d'Hymnes & Motets et du fanzine Catharsis.

Trois objets collectifs à fêter au Houla oups 4 rue Basfroi, 75011 Paris, (Métro Charogne, voltige ou Rolland Ledru, numéro 8 et 9).


Voir une carte plus grande chez OpenStreetMap

L'occasion de vous présenter ces trois phénomènes, mais aussi nos précédents chefs d'œuvres (roman photo d'amour, de la viande, des bits, des orgues, des puzzles…), et ceux de nos amis :

Des packs exclusifs à prix découverte de bienvenue vous seront proposés à cette grandiose occasion unique !

samedi 28 janvier 2012

Comparaison raisonnée

Tiens, deux journaux : chic, la pluralité des media assure le bon fonctionnement de la société.

Ah tiens non en réalité c'est le même contenu. Pourquoi différencier les couvertures et noms alors?

samedi 7 janvier 2012

Un simple comparatif

Avant :

  • Acheter une carte France Télecom (ou «Télécarte») dans votre bureau de tabac par exemple.
  • Trouver une cabine : devant une gare, une mairie, dans un axe commerçant, sur toutes les places, etc.
  • Insérer la télécarte.
  • Composer le numéro de téléphone du correspondant que l'on souhaite joindre.
  • S'il ne réponds pas, appuyer sur la touche "raccrocher" de la cabine, puis immédiatement sur la touche "Bis".

Désormais :

  • Acheter une carte et s'assurer de sa date limite de validité. Enlever son emballage plastique, éventuellement gratter la peinture pour révéler le numéro de carte. Vous pouvez également la recharger par CB , avec une e-recharge et dans les points de vente équipés.
  • Trouver une cabine, mais c'est de plus en plus difficile.
  • Deux possibilités :
    • Composer le 0809382000 suivi du numéro de carte précédemment révélé.
    • Introduire la carte, attendre que soit composé automatique le 0809382000 suivi du numéro de carte.
  • Écouter le message d'accueil qui vous demande de choisir votre langue, taper le 1 pour le français, écouter les instructions (suivies parfois de publicités pour des services par exemple astrologiques), composer le numéro de téléphone de votre correspondant suivi de #.
  • S'il ne réponds pas, raccrocher, enlever votre carte puis recommencer depuis l'item 3.

Les pictogrammes proviennent de thenounproject.com/noun/telephone/

Le "simple comparatif" est testé et approuvé par un panel d'un expert indépendant en télécommunication et testé dans une clinique sous la surveillance d'un personnel médical formé. Ne tentez pas ça chez vous. Si vous n'avez pas de téléphone portable, merci de contacter le poste de police le plus proche.

La télécarte moderne étant doté d'un identifiant unique, il y a fort à parier que la liste de vos correspondants et diverses informations sont stockées quelque part.

mercredi 30 novembre 2011

Circonscription du Loisir par une marque de soupe

Loisir 1

... ou comment le grotesque s'insère sans vergogne dans une offre promotionnelle pourtant bien alléchante ; qui ne peut résister à la qualité des soupes de la marque, en premier lieu, et surtout de sa gamme minceur aux qualités gustatives sans pareilles, ne peut encore moins ne pas être séduit par ces philanthropiques propositions de Loisir.

Loisir 2

Ah, le loisir plein tarif individuel...

Dès le premier coup d’œil sur l'offre, c'est cette invisible légende que je cherche : est ce que je pourrais, après m'être délecté de ma soupe, me plonger avec ravissement dans les délices du Loisir consumériste?

Loisir 4

Manifestement non. Ni le bowling -qui m'ennuie assez vite-, ni le mini-golf -trop modeste à mon goût : ne suis-je donc qu'un mini-consommateur de soupe?- ne me séduisent. Encore moins l'étrange spectacle Pinder, qui me parait définir ce que l'on appelait autrefois communément du "Cirque" : je n'ai pas d'enfants à y emmener, les clowns et les animaux en cage me dépriment. Mais pourquoi Spectacle Pinder au lieu de Cirque ? Le spectacle "Cirque" serait il désormais copyrighté, tout comme la marque de soupe ? Si le Pinder du spectacle Pinder -qui n'est peut être qu'un vil cousin imposteur, incapable de donner à son public les authentiques joies circassiennes, d'ou de légitime dépot du cirque comme marque par les Vrais Circassiens, afin de conserver la tradition du VRAI spectacle de cirque, permettre au consommateur de cirque de trier le bon grain de l'ivraie, le Vrai Cirque de ses ridicules et contrefaits ersatz-, donc, si le Pinder ici évoqué était le véritable Pinder, apposerait-il après le mot cirque le petit R entouré du Copyright? Il faut mener l'enquête, trop de questions restent en suspens.

A priori, le Loisir selon la marque de soupe est un loisir de pauvre.

Note d'Etude : Le Capitalisme (au sens large : entreprises de commerce modernes, rationalisation intéressé des services, des idées, de l'information etc...) est un producteur de Monde (au sens large également) souvent très inventif. Nous sommes ici en présence d'un aveu involontaire de Monde, d'un cas tout à fait étonnant car peu raffiné -on nous a depuis longtemps habitué à mieux- d'association d'un mot à un concept, apparemment flou, mais partagé en les têtes malgré sa nébulosité, mot-concept-flou-et-utile qui permet d'alimenter la machine à produire du Monde. (A propos de Monde, voir l'article Tentative de note sur Monde, et tous les articles de la catégorie Catégorie) Le Capitalisme a besoin de ce concept de Loisir : celui ci s'articule avec d'autres concepts nébuleux mais omniprésents que sont Travail, Vacances, Divertissement... et rend supportable au sujet son avilissement par le système. Croire qu'on sera le seul à jouir du mini-golf, pendant ses vacances, ou il faut consommer à tout prix et le plus possible, en famille ou entre amis, avant de retourner au travail, qui sera dès lors le lieu ou toutes les pensées non happées par le travail seront dirigés vers le nouveau temps de loisir, et donc seront également partie pleine et entière du système bien huilé d'avilissement Capitaliste, dont ce jeu Travail/Loisir constitue sans doute un des rouages essentiels.

Epilogue : je n'ai pas acheté la soupe, car mes pratiques de Loisir ne paraissent pas figurer dans le catalogue des loisirs de la marque de soupe. Je suis peut être trop pessimiste, car tous les espoirs, toutes les promesses sont contenus dans le etc... (Poney, Ski nautique, baptême de plongée, d’hélicoptère, de voiture de course -moyennant un supplément et dans la limite des stocks disponibles-) Tout cela mérite un éclaircissement écrit auprès du Service Con-Sommation de la marque ; celui ci doit d'ailleurs être littéralement submergé par les appels et les questions anxieuses d'acheteurs fidèles ou potentiels -comme moi-, angoissés à l'idée de ne pas pratiquer les loisirs référencés, de ne pas pouvoir manger de soupe, de ne pas être comme tout le monde, ou pire, seulement pas représentatif...