Mot-clé - promotion

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 3 mars 2015

Dans le désordre alphabétique, des revues libres

Des revues libres (notamment de publicités), dans le désordre alphabétique :

Spirou, I.G., Le Monde Diplomatique, La Traverse, et autres, à ma connaissance n’existent plus ou contiennent de la publicité.

Mais si vous arrivez déjà à lire ces 15 revues régulièrement, vous en connaissez sans doute d’autre. Commentez !

mardi 5 août 2014

Test du SONY DIGITAL MAVICA MVC-FD71

Autant le dire immédiatement : le constructeur SONY a fait forte impression en annonçant la sortie de cet appareil photographique à stockage des vues numériques. Ce sont en effet des disquettes 3 pouces 1/2 (d'une capacité allant jusqu'à 1,4 mega-bytes) qui remplacent nos bonnes vieilles pellicules. Les photographies sont ainsi duplicables à l’infini, facilement stockables, peuvent être communiquées par e-mail et imprimées depuis toute imprimante domestique ou professionnelle.

Si le rendu peut être parfois décevant, notamment à cause des faibles résolutions des imprimantes les plus communes, il n'en reste pas moins que tous les lecteur du joueb de micr0lab ne pouvaient que brûler d’impatience de découvrir les entrailles de cette bête. Nous vous proposons donc un banc d’essai détaillé, photographies d’illustrations à l’appui.


Nous vous renvoyons au carton pour un descriptif des capacités de ce petit monstre :

Les disquettes s’insèrent latéralement, comme suit :

Comme vous pouvez le voir, sont à votre disposition les touches suivantes :

  • Une molette bi-directionnelle de Zoom bien pratique (avec un Zoom optique grossissant jusqu’à 10 fois!)
  • Le rétro-éclairage de l’écran (qui permets un aperçu en temps réel des photos !) peut se désactiver
  • La luminosité de l’éclairage peut être facilement réglée
  • Un flash désactivable
  • Des effets sur les images, qui bascule entre les effets suivants :
    • NEG. ART (ici combiné avec le mode « multi » pour un effet saisissant et artistique)
    • SEPIA
    • B. & W.
    • Solarize
  • Des programmes adaptés à toutes les prises de vues :
  • Et par la touche display on règle l’affichage :

Mais aussi :

  • Croix 4 directions pour naviguer dans le menu, comme suit:
  • Témoin visuel d’accès à la disquette
  • Bouton marche / arrêt astucieux (on ne peux le pousser par erreur)
  • Bouton pour prendre les photos
  • Réglage du focus (deux positions : auto et manual)
  • Vis pour fixer pied
  • Interrupteur pour choisir entre les modes « prise de vue » et « lecture des vues déjà prises et stockées sur la disquette »
  • Emplacement pour disquette 3 pouces 1/2.

Et voilà pour finir une petite galerie qui illustre les capacités de ce petit monstre. Comme vous pouvez le voir, je me suis bien amusé avec le mode « multi ».

 

En conclusion

À noter la présence appréciable d’un mode e-mail qui permets de prendre des photos de faible « résolution » (et donc de faible poids) qui peuvent être facilement envoyés à l’aide d’internet.
Voilà une petite carte postale numérique pour illustrer et conclure gaiement ce petit test !

dimanche 9 mars 2014

Le client de l'année

Samedi 8 mars 2014 s'est tenue à Marseille la remise du prix du client de l'année 2013.

Invité sous le prétexte fallacieux d'un différent commercial, J.F. de Toulouse a eu la grande surprise de se voir remettre le prix du client de l'année 2013 . La cérémonie s'est voulue intimiste et confidentielle, seul le voisin nu était présent pour l'acclamer.

sequence_reduite_bis.gif

La délégation marseillaise, gantée de noir, a recueilli sur le vif les propos de l'heureux lauréat : Devenir le client de micr0lab était un rêve d'enfance que je croyais inaccessible. Je ne remercierai jamais assez l'équipe de m'avoir permis de m'élever à ce privilège unique que je compte conserver encore longtemps.

mardi 29 octobre 2013

La fin de l’assistanat

C.Q.F.D. pointe justement dans son numéro 115 que la cour des comptes a récemment publié son rapport sur les aides à la presse écrite.

Un épais volume de 184 pages, téléchargeable, où se situe page 40 un intéressant tableau, au milieu de bordées d’insultes à l’utilité de ces aides.

Ce tableau, le voilà :

cour_des_comptes_presse.jpeg

Tu seras ainsi ravi d’apprendre, cher lecteur du Figaro, qui a l’élégance de proposer sur son site un tag travailleurs-rsa-assistanat dans une honnie trinité pour le moins troublante, que tu as payé ton journal deux fois : 1€60 au kiosque, 17 217 154€ dans tes impôts.

Mince mais il faut que ça se sache !

Avec 48 centimes par exemplaire diffusé, micr0lab pourrait en fabriquer des Vue Pittoresque, des zines, des bidules et des machins…

mercredi 14 août 2013

À ma droite, à ma gauche

Ci-dessous, le dessin de L.L. de Mars illustrant Barbès - la Goutte d’Or : Histoires de saute-frontières, le mu0l 0056 de micr0lab.

lldemars_tofubio.jpeg

L’article dont ce dessin est l’illustration, la brochure et le contexte laissent à penser qu’il s’agit du voisinage de Barbès. Quartier sauvage mais « assaini » par les destructeurs — colons de tous poils, que voulez-vous ma bonne dame, il s’agit d’Économie, nous n’y pouvons rien.

Bref, le tabac laisse place au tofu, bio de préférence. Prémonition ? Le quartier de la Goute d’or, le voilà :

map.png

Et, pointé de cette flèche rouge, que voilà ?

toutofu.jpg

Bon, il n’était pas dans la liste des anagrammes imaginé par L.L. de Mars, mais on n’en était pas loin, non ?

Brochure toujours en vente, au doux prix libre, pour tout connaître de la vie de ce quartier en mutations socio-protectio-sécurito-prioritaires.
http://micr0lab.org/commander/

lundi 17 septembre 2012

PUBL

— Chéri, j’ai annulé notre repas chez les Mulliez.
— Mais pourquoi, tu sais que c’est important pour ma promotion chez Office Top !
— Oui, mais du 15 au 18 septanbre c’est les jours « -50% » chez moblapa !
— Ah couette, tu as super bien fait !

Et oui du 15 au 18 septanbre dans tous vos magasins moblapa profitez de jusqu’à -50% de réduction sur toute une gamme de choses encastrables !

Offrevalablesousconditiond’acceptationdevotredossierchezlespartenairesparticipantsàl'opération. Conditionschezmoblapa.froudansnotreréseauparticipant. UndînerchezlesMullieznevousserapasoffertaucasoùvousnepourriezpasprofiterdel’opération.

0001.gif

Note du journaliste effronté : - 50 % de réduction signifie que vous payez 50 % de plus.

mercredi 2 mai 2012

MVC-001S.jpeg

À ce propos, il faudra que je songe un jour à faire jouer la GARANTIE de mes deux boîtes de disquettes 3M que je n’ai jamais réussi à faire fonctionner.

dimanche 12 février 2012

Triple relaxe-fête du vendredi 17 février 2012

L'évènement curieux et joyeux de votre fin de semaine 7 :

Relaxe-fête

micr0lab fête la sortie conjointe des volumes deux et trois d'Hymnes & Motets et du fanzine Catharsis.

Trois objets collectifs à fêter au Houla oups 4 rue Basfroi, 75011 Paris, (Métro Charogne, voltige ou Rolland Ledru, numéro 8 et 9).


Voir une carte plus grande chez OpenStreetMap

L'occasion de vous présenter ces trois phénomènes, mais aussi nos précédents chefs d'œuvres (roman photo d'amour, de la viande, des bits, des orgues, des puzzles…), et ceux de nos amis :

Des packs exclusifs à prix découverte de bienvenue vous seront proposés à cette grandiose occasion unique !

mercredi 30 novembre 2011

Circonscription du Loisir par une marque de soupe

Loisir 1

... ou comment le grotesque s'insère sans vergogne dans une offre promotionnelle pourtant bien alléchante ; qui ne peut résister à la qualité des soupes de la marque, en premier lieu, et surtout de sa gamme minceur aux qualités gustatives sans pareilles, ne peut encore moins ne pas être séduit par ces philanthropiques propositions de Loisir.

Loisir 2

Ah, le loisir plein tarif individuel...

Dès le premier coup d’œil sur l'offre, c'est cette invisible légende que je cherche : est ce que je pourrais, après m'être délecté de ma soupe, me plonger avec ravissement dans les délices du Loisir consumériste?

Loisir 4

Manifestement non. Ni le bowling -qui m'ennuie assez vite-, ni le mini-golf -trop modeste à mon goût : ne suis-je donc qu'un mini-consommateur de soupe?- ne me séduisent. Encore moins l'étrange spectacle Pinder, qui me parait définir ce que l'on appelait autrefois communément du "Cirque" : je n'ai pas d'enfants à y emmener, les clowns et les animaux en cage me dépriment. Mais pourquoi Spectacle Pinder au lieu de Cirque ? Le spectacle "Cirque" serait il désormais copyrighté, tout comme la marque de soupe ? Si le Pinder du spectacle Pinder -qui n'est peut être qu'un vil cousin imposteur, incapable de donner à son public les authentiques joies circassiennes, d'ou de légitime dépot du cirque comme marque par les Vrais Circassiens, afin de conserver la tradition du VRAI spectacle de cirque, permettre au consommateur de cirque de trier le bon grain de l'ivraie, le Vrai Cirque de ses ridicules et contrefaits ersatz-, donc, si le Pinder ici évoqué était le véritable Pinder, apposerait-il après le mot cirque le petit R entouré du Copyright? Il faut mener l'enquête, trop de questions restent en suspens.

A priori, le Loisir selon la marque de soupe est un loisir de pauvre.

Note d'Etude : Le Capitalisme (au sens large : entreprises de commerce modernes, rationalisation intéressé des services, des idées, de l'information etc...) est un producteur de Monde (au sens large également) souvent très inventif. Nous sommes ici en présence d'un aveu involontaire de Monde, d'un cas tout à fait étonnant car peu raffiné -on nous a depuis longtemps habitué à mieux- d'association d'un mot à un concept, apparemment flou, mais partagé en les têtes malgré sa nébulosité, mot-concept-flou-et-utile qui permet d'alimenter la machine à produire du Monde. (A propos de Monde, voir l'article Tentative de note sur Monde, et tous les articles de la catégorie Catégorie) Le Capitalisme a besoin de ce concept de Loisir : celui ci s'articule avec d'autres concepts nébuleux mais omniprésents que sont Travail, Vacances, Divertissement... et rend supportable au sujet son avilissement par le système. Croire qu'on sera le seul à jouir du mini-golf, pendant ses vacances, ou il faut consommer à tout prix et le plus possible, en famille ou entre amis, avant de retourner au travail, qui sera dès lors le lieu ou toutes les pensées non happées par le travail seront dirigés vers le nouveau temps de loisir, et donc seront également partie pleine et entière du système bien huilé d'avilissement Capitaliste, dont ce jeu Travail/Loisir constitue sans doute un des rouages essentiels.

Epilogue : je n'ai pas acheté la soupe, car mes pratiques de Loisir ne paraissent pas figurer dans le catalogue des loisirs de la marque de soupe. Je suis peut être trop pessimiste, car tous les espoirs, toutes les promesses sont contenus dans le etc... (Poney, Ski nautique, baptême de plongée, d’hélicoptère, de voiture de course -moyennant un supplément et dans la limite des stocks disponibles-) Tout cela mérite un éclaircissement écrit auprès du Service Con-Sommation de la marque ; celui ci doit d'ailleurs être littéralement submergé par les appels et les questions anxieuses d'acheteurs fidèles ou potentiels -comme moi-, angoissés à l'idée de ne pas pratiquer les loisirs référencés, de ne pas pouvoir manger de soupe, de ne pas être comme tout le monde, ou pire, seulement pas représentatif...