Mot-clé - spectacle sympa

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 21 avril 2017

Le RSA n'existe pas

phil flushing 3

Voici Phil, le toilette bien éduqué et sympathique. Il nous vient droit de Chasse d'eau (NY). Il arrive bientôt par chez nous et entend bien faire une différence ! Mais qui est Phil ? Phil est un toilette, mais pas que, il a un petit frère et sa maman a toujours travaillé dur pour subvenir à leurs besoins à tous les trois. Phil n'a pas de papa toilette. Et son enfance lui a permis d'arriver à la conclusion que la pauvreté, ça ne sent pas bon. Ça ne sent pas bon parce que ça rend la vie plus difficile. Phil s'est donné la mission d'aider les pauvres.

Comment ? En stationnant près des commerces et en attendant que l'on mette 75$ dans sa cuvette. Amis restaurateurs, vous ne voulez pas d'un toilette près de votre terrasse, non ? Ce qui est rigolo, c'est qu'une fois que l'on a mis les 75$ aux toilettes, on peut choisir le prochain commerce où Phil ira stationner ! Et si on ne veut pas voir Phil le toilette, il suffit de donner 100$.

Il est apparemment aussi possible de choisir via les réseaux sociaux les commerces à enquiquiner utile.

Je me réjouis d'avance de la formidable sortie familiale qui m'attend dans les jours qui viennent. Suivre un toilette ce n'est pas commun !

https://www.hcpress.com/news/wheres...

mardi 22 mars 2016

Une fois n'est pas coutume, un peu de réclame...

... , émoustillé par le descriptif de l'image accompagnant le volant du concert, l'obligation s'est faite sentir de relayer ici.

''Un bandit rôde dans la ville. Il faut le capturer ! Autant chercher une aiguille dans une meule de foin : une fête foraine bat justement son plein; un congrès scientifique tient ses assises ; clowns, puces dressées, acrobates et vieux savants distraits s'activent allégrement. Allez donc démasquer un malfaiteur dans cette foule ! Cinq détectives en herbe décident d'agir. En herbe mais non sans expérience ! Leur ami : un chien. Leur ennemi : M. Groddy, policeman. Son principal talent est de rouler les " rrr " avec maestria et de gaffer avec assurance. Fatty, l'astucieux chef des détectives, et ses jeunes amis vont donner à M. Groddy l'occasion de commettre la plus belle gaffe de sa carrière...'' Enid Blyton (Le Mystère de la Fête Foraine)

Mais vous pouvez retrouver toutes les infos de la soirée et plus encore sur le forum rémois où tout se passe ! http://tiktakreimsattack.xoo.it/t1884-15-04-16-YASS-La-Jungle-Ramasse-Poussi-re-Turenne.htm#p11262

pouet.jpg

A noter que la broc micr0lab sera présente, pour ne pas y retrouver toutes les sorties épuisées ! Le reste est bien aussi, notamment le nouveau zine du futur antérieur ! A retrouver à Paris, avec tout le reste du catalogue non épuisé ! Quelle confusion !

http://micr0lab.org/rouage/evenements/2016-03-31/

samedi 5 décembre 2015

Un beau film

un_beau_film.jpg

mardi 5 août 2014

Test du SONY DIGITAL MAVICA MVC-FD71

Autant le dire immédiatement : le constructeur SONY a fait forte impression en annonçant la sortie de cet appareil photographique à stockage des vues numériques. Ce sont en effet des disquettes 3 pouces 1/2 (d'une capacité allant jusqu'à 1,4 mega-bytes) qui remplacent nos bonnes vieilles pellicules. Les photographies sont ainsi duplicables à l’infini, facilement stockables, peuvent être communiquées par e-mail et imprimées depuis toute imprimante domestique ou professionnelle.

Si le rendu peut être parfois décevant, notamment à cause des faibles résolutions des imprimantes les plus communes, il n'en reste pas moins que tous les lecteur du joueb de micr0lab ne pouvaient que brûler d’impatience de découvrir les entrailles de cette bête. Nous vous proposons donc un banc d’essai détaillé, photographies d’illustrations à l’appui.


Nous vous renvoyons au carton pour un descriptif des capacités de ce petit monstre :

Les disquettes s’insèrent latéralement, comme suit :

Comme vous pouvez le voir, sont à votre disposition les touches suivantes :

  • Une molette bi-directionnelle de Zoom bien pratique (avec un Zoom optique grossissant jusqu’à 10 fois!)
  • Le rétro-éclairage de l’écran (qui permets un aperçu en temps réel des photos !) peut se désactiver
  • La luminosité de l’éclairage peut être facilement réglée
  • Un flash désactivable
  • Des effets sur les images, qui bascule entre les effets suivants :
    • NEG. ART (ici combiné avec le mode « multi » pour un effet saisissant et artistique)
    • SEPIA
    • B. & W.
    • Solarize
  • Des programmes adaptés à toutes les prises de vues :
  • Et par la touche display on règle l’affichage :

Mais aussi :

  • Croix 4 directions pour naviguer dans le menu, comme suit:
  • Témoin visuel d’accès à la disquette
  • Bouton marche / arrêt astucieux (on ne peux le pousser par erreur)
  • Bouton pour prendre les photos
  • Réglage du focus (deux positions : auto et manual)
  • Vis pour fixer pied
  • Interrupteur pour choisir entre les modes « prise de vue » et « lecture des vues déjà prises et stockées sur la disquette »
  • Emplacement pour disquette 3 pouces 1/2.

Et voilà pour finir une petite galerie qui illustre les capacités de ce petit monstre. Comme vous pouvez le voir, je me suis bien amusé avec le mode « multi ».

 

En conclusion

À noter la présence appréciable d’un mode e-mail qui permets de prendre des photos de faible « résolution » (et donc de faible poids) qui peuvent être facilement envoyés à l’aide d’internet.
Voilà une petite carte postale numérique pour illustrer et conclure gaiement ce petit test !

jeudi 14 mars 2013

Un label d’hommes

Le centre social auto-gé(né)ré de l’écluse, ce ne sont pas seulement un atelier vélo, une oueb-radio, de la cuisine et des discussions, c’est également un lieu de répétition et de concerts.


Hot Fligue

Ainsi, quoi de mieux en cette période rafraîchie que de se replonger dans la chaleur d'un concert ensué, d'une répétition éternelle ?

C'est désormais possible grâce au label hot flingue* (nom provisoire?) qui a sorti coup sur coup

  • Hyper Hard 39|45, des heures d’improvisations,
  • des bootlegs de concerts des Trucs, des Louise Mitchels, et du Cercle des Mallissimalistes,
  • et une compilation d’enregistrements pirates, BITE ROSE BITE ROSE BOOTLEG vol. I

C'est disponible à prix libre, à l’écluse ou dans toutes les bonnes distros (ce qui inclut celle de micr0lab !).

Des infos sur le forum tik tak, comme à leur habitude : http://tiktakreimsattack.xoo.it/t1403-BRBRB-01.htm

*S'il peut m'être permis de découvrir le jeu de mot, c'est un hommage à ce label rémois.Je n'ai pas compris, il a fallu qu'on m'explique. Par contre, deux autres jeux de mots sont cachés dans les titres de ces disques, à vous de les découvrir !

dimanche 6 mai 2012

Ambiance électromécanique au Cirque électrique

Orgue Hammond / Cabinet Leslie / Granulateur / Gens
(que donne exactement le son d'un Hammond dans un leslie?)

Montage à partir de field-recordings, Les curieuses soirées de Madame Macario, Cirque Electrique.

mercredi 18 avril 2012

La brocante micr0lab comme si vous y étiez

Captation sauvage à la clôture du Sonic Protest, Mains d'Oeuvres, dans l'espace distro.

Les bruits de bandes sont produits par l'installation de Lucas Abela, aka Justice Yeldham, joués par des enfants, des adultes, des artistes. Parfois les ballons explosent. Les bruits de gens sont produits par des gens vivants.

dimanche 11 mars 2012

Un peu de politique, les enfoirés sont des enfoirés. AGACEMENT

Encore une autre chanson,
une super production,
des célébrités que tu connais,
même si d'où tu ne sais.

Encore des mots sans cesse,
une mélodie comme une messe,
leurs salaires qui s'envolent
mais restent de belles paroles.
Ils parlent cyniquement,
et nous disent impuissants.

Encore une confiscation,
comme une lamentation,
des types que tu ne veux pas voir,
mais jamais rien ne change

Encore cette tripotée de riches,
bien souvent dans des niches,
citoyens fiscaux d'autres pays,
qui m'expliquent comment gérer mes pauvres.

Mais qu'ils soient chanteurs ou pas,
ils viennent m'expliquer en chanson ce qui ne va pas.

Il était une asso qu'on citait en exemple,
qui comblait les lacunes du temple,
une asso qui se fait voir,
lorsque l'état ne remplit pas son devoir.

Encore une autre chanson,
où l'on joue la colère,
les plus fragiles y croient,
mais n'est-ce pas leur choix?

Encore un vol d'espoir,
Une saloperie sur fond noir,
Ce tas de femmes et d'hommes,
payés à voler.

Encore une chanson
qui ne dit rien,
des notes pré-machées,
un pretexte pour l'industrie.

Et des gens qui gigotent encore.
Et des gens qui mentent encore.
Pour ne rien changer,
Et que cette cuvée soit comme une autre,
Il en faudra encore

Et eux ils chantent encore
Et de plus en plus fort

Encore, Encore, Encore...

Le clip original, les paroles originales.

La majorité des intervenants semblent légionnés d'honneur, parfois exilés fiscaux, les écrans fonctionnent sur leurs têtes, n'ont pas vu de pauvre depuis des années, répètent la même chose chaque année, continuent d'engrosser les mêmes entreprises aux femmes de ménage en contrat partiel.

Ils expliquent par ailleurs régulièrement comment faire pour que rien ne change dans l'industrie du disque, du spectacle, etc.

dimanche 12 février 2012

Triple relaxe-fête du vendredi 17 février 2012

L'évènement curieux et joyeux de votre fin de semaine 7 :

Relaxe-fête

micr0lab fête la sortie conjointe des volumes deux et trois d'Hymnes & Motets et du fanzine Catharsis.

Trois objets collectifs à fêter au Houla oups 4 rue Basfroi, 75011 Paris, (Métro Charogne, voltige ou Rolland Ledru, numéro 8 et 9).


Voir une carte plus grande chez OpenStreetMap

L'occasion de vous présenter ces trois phénomènes, mais aussi nos précédents chefs d'œuvres (roman photo d'amour, de la viande, des bits, des orgues, des puzzles…), et ceux de nos amis :

Des packs exclusifs à prix découverte de bienvenue vous seront proposés à cette grandiose occasion unique !

mercredi 8 février 2012

Rien à voir




Tout est sur http://cryptome.org/.


- page 1 de 2