HommageS

micr0lab parfois claironne, trompette, musette, pleurniche,
aux grands hommes micr0lab reconnaissant.
roulement de tambour.
discours fleuves.
larmichette.
gerbe.

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 7 octobre 2021

Ça c’est quelque chose

Stupeur et stupéfaction, The Very Large Orkhestar ne sont pas les seuls à performer dans la troubanoise. Ou plutôt si, ils sont les seuls, mais il existe également la synth-pop-dark-troub-musique, et ça, on l’ignorait.

Avec des incartades jusqu’aux portes de Carthage, Opera Multi Steel nous fait visiter l’histoire du Moyen-âge (haut, bas et moyen) vu depuis la synth-pop sauce The Cure.

«Garçons d'église à la fourrière, Garçons bouchers dans une clairière, Peuvent-ils encore tuer de la chair Vivante et noble sur quatre pattes, En restant huit heures par jour, Huit heures par nuit, Debout sur leurs courtes jambes ?»

Un peu comme Étienne Daho qui aurait perdu toute sa pudeur, OMS extirpe de ses synthèses les sons les plus interdits, de ses tripes les platitudes les plus interdites, de son esprit les rimes les plus éculées et inattendues tout en même temps (funérailles et canaille, vraiment ?).

À ne pas manquer : Le tube de l’été

«Si tu veux qu’on fasse des trucs ce soir il faut arrêter maintenant»

mardi 20 avril 2021

L’an Négatif 01

jeudi 15 avril 2021

Instructions

1. Joue le son suivant

Accompagnement

2. Lis le billet suivant.

dimanche 21 mars 2021

À tous les billets pensés.

mercredi 27 janvier 2021

Le mythe de la "vie poétique"

Plutôt

guy et alice
lire, souvent, écrire, rarement, boire du vin, faire des jeux et surtout ne jamais travailler

que

rimbaud harar
faire des affaires, bosser, avoir chaud, avoir soif, se faire couper la jambe, mourir

jeudi 21 janvier 2021

Dépêche AFP

AFP I 21.01.2021 I 15:32 I Evènement I Le professeur Henri Cambremer a prononcé dans l'après-midi la leçon inaugurale de la chaire d'Etude de Monde au Collège de France. Tous les Césars s'étaient excusés d'être là et tous les Ponce Pilates s'en sont lavés les mains, au mépris des règles en vigueur.

Les yeux humides, César, les jambes flageolant sur les marches de la sortie : "Dorénavant le pays peut scruter son fond, mieux savoir de quoi il en détourne. C'est une fierté pour lui d'avoir en ses rangs deux prophètes de la trampe d'iceux", a-t-il fini par terre, devant les deux collègues et néanmoins amis donnés Schuld et Cambremer, qui assureront tour-à-tour les leçons à distance et par intérim.

Le site oueb du CMEP -Commissariat de Modélisation, d'Étude et de Prospective- assurera la diffusion mondiale de cet hymne à Monde, à Culture, à Savoir.

mercredi 23 décembre 2020

Donald J. Trump - Statement by Donald J. Trump, The President of the United States

dimanche 13 décembre 2020

Les temps ont changé

Je voudrai parler d’un artiste si incomparable que quelques secondes de n’importe laquelle de ses chansons suffisent à l’identifier :

Celui qui a commencé par reprendre tous les grands classiques de la chanson folk a su faire entrer la folk -- justement -- dans le XXIème siècle et l’allier à la modernité : redonner aux chansonnettes leur simplicité, leur âme, leur connexion avec ces classes populaires si souvent mal représentées.

En s’alliant aux Civil Right Movment à l’orée de sa carrière, et reprenant une ancienne chanson de B.F. White et Adger M. Pace lorsque le doute le tenaillait, il a sû s’allier aux combats du jour et du futur, tout en inscrivant sa démarche dans une légitimité incontestée.

C’est donc un honneur pour l’humanité toute entière de voir le grand, l’immense, Bob Dylan offrir son catalogue libre de droit à l’humanité. Puisse-t-elle continuer à faire vivre ses chansons en les incarnant, les jouant, les faisant évoluer comme elle se doit.

Pour une fois, un article qui chante avec les loups sur le joueb, tant cette décision nous paraît un pas énorme pour l’humanité. Vous imaginiez un peu, si pareil catalogue, tel Tintin, se trouvait enfermé et mourrant aux mains de vautours quelconques ? Arf, la pensée glace.

jeudi 6 août 2020

Une apparition

mardi 16 juin 2020

Azzan Ciao

Sources: 1 et 2

- page 1 de 8