Jugement

Nous sommes en …, le bon sens a vaincu et revient sur les … des ….

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 2 juillet 2020

La nuit est l’inverse du jour de 10 à 30%

Communauté d’internet d’autrefois, Communauté d’internet de demain

Pour cette édition de Communauté d’internet d’autrefois, Communauté d’internet de demain d’aujourd’hui, nous nous intéresserons à un phénomène connu sous le nom de 『𝔻𝕒𝕪𝕔𝕠𝕣𝕖 / ℕ𝕚𝕘𝕙𝕥𝕔𝕠𝕣𝕖』, ou encore de 『𝔸𝕟𝕥𝕚-𝔻𝕒𝕪𝕔𝕠𝕣𝕖/𝔸𝕟𝕥𝕚-ℕ𝕚𝕘𝕙𝕥𝕔𝕠𝕣𝕖』.

Ce soir, nous nous pencherons sur ce phénomène hors du commun, sa communauté, et nous nous demanderons

  1. Comment sont apparus ces véritables lames de fond de l’internet,
  2. Quelles ont été ses contributions à l’art, et à la pensée en général,
  3. Quels sont les défis qui se présentent à elles,
  4. Quels futurs se sont-elles tracées.

Billet réalisé en collaboration avec Blanford, qui nous a éclairé de sa grande connaissance.


Les origines

Pour tout de suite se mettre dans le bains night core, commençons par nous remémorer ce véritable hymne:

Peu après sa diffusion, une large communauté d’usagers de plate-formes privatives de partage de contenu pré-formaté se sont rués sur le phénomène, créant un véritable phénomène. Autour de chaînes aussi controversées que populaires que celle de Soul Power Nightcore s’est rapidement crée une communauté de bidouilleurs ingénieux et facétieux, curieux et passionnés.

Évidemment, toute communauté a son revers, et les retardataires, les aigris, ceux qui ont ratés la première lame de fond, mais aussi ceux qui pensent plus vite, se sont vite manifestés, mais avec une créativité encore plus grande diront certains, créant le anti-night core, aussi appelé day core. Un petit extrait tout de suite après cette petite interruption qui n’en paraîtra même pas une, restez branchés.



Peu après l’apparition du night core, une communauté s’est vite crée autour du mot d’ordre day core, avec des acteurs aussi emblématiques que L O S T C H I L D. On découvre tout de suite un petit extrait:

Les deux communautés étaient-elles miroirs l’un de l’autre, complémentaires, ou bien ont-elles été à l’affrontement? Vous le serez en lisant la suite. Ce qui est sûr, c’est que certains membres de la communauté ont été si surpris qu’ils en sont parvenus à saisir l’essence de la ligne de fracture en aphorismes saisissants :


Les contributions, et le temps de l’apport

Les affrontements entre communautés night core et day core seront la plupart du temps bon enfant, mais permettront à des virages artistiques ambitieux de s’opérer, avec des impacts sur les courants les plus insoupçonnés.

Ainsi, le night core n’hésite pas à s’aventurer en terrains inconnus et sombres en réponse à la véritable provocation day core :

De son côté, la communauté day core continue d’observer et de s’inspirer, mais − à de rares exceptions prềtes − ne répondra pas aux provocations night core, préférant explorer de nouveaux horizons:

La véritable lame de fond night / day core dépasse vite son cadre initial, pour influencer tous les arts. Lors du mouvement #I'mInNightAndDay de nombreux auteurs day core révèlent leur pseudonyme night core, ou réciproquement, mais aussi qu’ils sont parfois des écrivains, acteurs, réalisateurs ou publicitaires à succès. La vague se fait publique, et son importance commence à être reconnue au-delà des cercles d’aficionados, pour conquérir la critique. La NRF se dit intéressée.

Mais l’euphorisme, légitime, est de courte durée, car les menaces pèsent déjà sur le mouvement en pleine apogée…


Avant cela, savourons notre bonheur avec une petite coupure pub qui aurait bénéficié de concours de l’auteur night-core ღ Kurisu-San ღ.


Le temps du défi, la remise en question

Comme tous les colosses aux argiles d’argent, le mouvement day and night core ne voit pas venir la menace, pourtant benoîtement expliquée dès le 28 juillet 2011 par un NetmentorTV hilare. Cette menace est pourtant à portée de tout « clic » :

La menace, floue, se fait plus précise selon deux axes:

- En démocratisant trop le cœur de l’action, l’âme même du mouvement, ce simple réglage permettait − ou plutôt donnait l’illusion − à tout un chacun de se faire son propre auteur, mais sans le doigté, la passion… l’âme. 

- Encore pire, tout un chacun pouvait facilement défaire l’œuvre même qui était proposée.

Night and day core se trouvaient unis face à la même menace de la normalité, et se sont trouvés désemparés l’espace d’un temps. Et puis, comme une évidence, comme toujours, la solution s’est trouvée, la façon de reconnaître les vrais s’est fait manifeste, évidente, incontournable. Encore une fois, l’aphorisme est sa meilleure capture, et largement accepté :

Mais c’est bien sûr : l’image!


Les futurs

Comme libérée de sa question toujours un peu trop convenue et poussiéreuse − « quel pourcentage, exactement ? » − les deux mouvements cores pouvaient se concentrer sur l’harmonie avec l’image d’illustration qui paraissait toujours un peu un décalage, et qui pourtant représentait le cœur du mouvement. Délivré des attentes et à la fois désireuse de ré-conquérir son public, les deux mouvements pouvaient alors se permettre tous les excès.

Allez, on se quitte en musique…

dimanche 15 mars 2020

Tellement de questions, si peu de temps…

Nous fonctionnons plutôt au Français, tout de même, mais quand les exceptions frappent, il faut savoir les saisir. À vous de terminer, continuer, ou débuter l’histoire avec nous.

Amicalement, Le comité numérisation de micr0lab.

lundi 9 mars 2020

Un problème bien américain ?

mardi 28 janvier 2020

Ma participation

Ma participation à https://www.borealisfestival.no/2020/radio-space-2/

Bit Box - Mix Trach 1 to 8
tcrxt
A purely computer-generated mystery using https://beatsdrummachine.com/ and https://github.com/espeak-ng/espeak-ng/.

 

lundi 2 décembre 2019

Dans la Catégorie « Meilleur résumé en étranger de film »

Une compétition ardue, comme à l’accoutumée, mais le jury félicite bien fort les éditions American Pop Classics pour leur résumé foudroyant de The Southerner, de Jean Renoir.

Voici donc le grand vainqueur du Festival International du Résumé de Film, catégorie Meilleur résumé en étranger de film.

Nota : le film est disponible librement

samedi 28 septembre 2019

Très vite, association d’idées

Alors je veux moquer titter pour mon ami Kismyder, et réfère au meilleur compte titter que je connaisse,

Mais voilà ce que je trouve, en suivant le lien vers leur site:

Et dedans, je vois mention du Très Groove Club, et me dis que le VéLO a anticipé, et morflé, tout ça.

Ça s’est passé en un instant, mais l’instant pour rédiger tout ça fût plus long.

dimanche 25 mars 2018

Pratiques d’ici, pratiques d’ailleurs : Voter pour les Miracles

Où il sera question de la campagne « Votez Pour Les Miracles » http://voteformiracles.org

Donc. Par où commencer? L’accès.

Cela remonte au temps où ces logos étaient partout: on pouvait les « cliquer » et accéder essentiellement au même contenu, mais sous une forme vaguement interactive. Expliquer l’usage du côté des utilisateurs de tout ça nécessiterait trop de travail, mais du côté desdits logos, le bénéfice était net: ils avaient ainsi accès à toutes sortes d’informations sur le gogo qui cliquait, et, contre la promesse de la participation à un tirage au sort, ou contre une renommée momentanée, on pouvait tranquillement accéder au porte-feuille du gogo.

DONC L’idée est d’« appeler à la générosité » un très grand nombre de personnes (tous les employés de l’Université d’Augusta ont été sollicités, dans les 5000 personnes, et je ne parle que d’un hôpital égaré dans une grande liste, ici, voir plus bas) sont priés de cliquer un peu partout pour « voter » pour « leur » hôpital, et « ses » enfants.

Là où la chose est réellement fantastique, c’est

  • Qu’il s’agit en réalité d’une compétition. L’impressionnante liste des hôpitaux (http://voteformiracles.org/hospitals.php) le rappelle: les hôpitaux ici ont besoin de thunes, la logique de mise en compétition est d’autant plus savoureuse qu’il s’agit de « soigner les enfants ». « Les enfants du Shodair Children's Hospital dans le Montana peuvent bien crever, ici, dans le Rhode Island, on est tous derrière les enfants du Hasbro Children's Hospital.» Seuls les 5 hôpitaux qui collectaient le plus de « votes » gagnait de l’argent : de 50.000$ à 5.000$, En sachant qu’une pancréatectomie semble coûter dans les 50.000$, on mesure l’impact incroyable de pareille générosité, et le ratio personnes emmerdés / enfants soignés semble friser avec l’infini.
  • Il s’agit de « voter » pour un « miracle » : confusion superbe, merveilleuse théocratie inversée. Il ne s’agit pas de Dieu qui gouverne, mais du peuple qui demande à Dieu d’intervenir, non pas en fonctions de critères divins, mais humains -- en sachant qu’en l’occurrence, Dieu est un conglomérat de banques.
  • Que les banques à l’origine de cet initiative sont des « Credit Union », c.-à-d. des banques coopératives, donc plutôt les good guys dans le tableau. Et qu’en plus, c’est effectivement sympa de leur part de files des thunes aux hôpitaux : la plupart des banques, ici, ne s’occupent même pas du vernis d’action charitable, un ou deux sponsoring d’événement sportif, un pub bien placée, et le tour est jouée. Grand merci que tout cela soit du passé, désormais que les soins sont faciles, libres, et les enfants heureux.

  • http://jagwire.augusta.edu/archives/49904

  • https://www.drugwatch.com/2015/10/07/cost-of-cancer/
  • https://costprojections.cancer.gov/annual.costs.html

mercredi 31 mai 2017

Eh ! Bande de Gros Trucs ! Foutez vous de ma gueule mais steup arrête de me demande de signer en bas

Veolio1.jpg onu1.jpg

Veolio et la com de l'ONU (*), une affaire qui roule.

veolia.jpg onu2.jpg

"Mettre fin à l’extrême pauvreté. Lutter contre les inégalités et l’injustice. Régler le problème du changement climatique."

C'est pas qu'on est habitué à l'enfumage mais bon :

"Les objectifs mondiaux englobent des aspirations importantes de nature à changer le monde. Leur réalisation nécessitera la coopération des gouvernements, des organisations internationales et des dirigeants du monde entier."

(Il manque pas, genre, la Grosse Undustrie?)

"Il semble impossible pour un citoyen ordinaire de faire changer les choses."

Là on est d'accord. Ni citoyen, ni ta grand-mère, ni Jésus, ni la science. https://www.wikiberal.org/wiki/Collapsologie

Modèle EcolONU Niveau 1 : "Ne vous contentez pas d’aimer, partagez. Si vous voyez une publication intéressante sur les réseaux sociaux au sujet des droits de la femme ou des changements climatiques, partagez-la afin que vos contacts puissent également la voir."

Ah bah tiens, oui, c'est bien ça.

Modèle EcolONU Niveau 3 : "Lorsque vous allez au restaurant et que vous commandez des fruits de mer, demandez systématiquement si ces fruits de mer ont été produits de façon durable."

Pour les moules-frites il faut aussi demander pour les frites durables?

Bon alors, pour rappel : "Veolia est le leader mondial des services collectifs liés à l’environnement, nº1 mondial dans le domaine de l’eau et des opérateurs privés de transport public, et nº2 dans le domaine des déchets. Très présente en France et partout dans le monde, Veolia intervient souvent à travers des « partenariats public-privé » parfois chaudement contestés, notamment dans le domaine de l’eau et du traitement des déchets."

La multitout de la ressource, Veolio, non contente d'exercer son monopole dans l'exploitation de la flotte, se permet de venir m'apprendre l'écologogologie dans ma boîte mail. Alors déso Frérot, mais va te faire foutre, toi, tes actionnaires, tes communicants, tes copains, ex et futurs copains de club/loge, et tout le vieux monde qui n'en finit pas de crever. Pas besoin de toi pour apprendre à prendre une douche, manger mes légumes, me brosser les dents, faire du vélo, et je sais aussi que jamais jamais jamais tu me fera avaler que le Citoyen doit tout faire pour changer la planète quand l'Empire thermo-spectaculaire poursuit son action sans soucis. Pour sûr on sombrera ensemble, Frérot, mais j'aurai eu la chance de pouvoir détester ce que tu représentes plus fort que tout. Ainsi, je n'adhérerai à quoi que ce soit qui aille dans ton sens, jamais, ni toi ni aucun industrieux. Aussi profite de l'obole que je te reverse, c'est le prix de mon opprobre que je te crache à la figure quand je n'ai pas mieux à faire.

Écocitoyen, l'Empire compte sur toi ! Quelques pistes à garder en tête. http://zad.nadir.org/spip.php?article4285

(*) http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/guide-pour-les-paresseux-qui-veulent-sauver-la-planete/

Et sur la politique écologique de Veolio, un exemple au pif

http://multinationales.org/Chine-Veolia-mise-en-cause-apres

////

Allez je vais faire un tour de vélo tiens, juste pour le plaisir et même pas pour la planète.

jeudi 28 janvier 2016

Reportage de journaliste

Je vais essayer de faire un peu mieux que les compilation de touites et autres distrayants et flous. Le joueb n’a pas pour objectif de mieux vous profiler, alors je suis un peu court sur l’interêt qu’il y a à faire de l’appât à clics avec des titres bêtes.

 

graphic.jpg

Source [1].

 

Aubrey Layne, secrétaire des transports de la Virginie, [1] :

C’est beaucoup de neige.

Il y aurait eu 23 décès liés aux chutes de neige [1] nommées avec gourmandise par les « créateurs de contenus pour appâter ceux qu’il faut profiler » « Snowzilla ».

Maintenant, exercice impossible : sachant qu’il y a eu 30 000 et quelques décès liés aux accidents de la route en 2014 aux États-Unis d’Amérique [2], que « Snowzilla » aurait touché un quart de la population américaine [3] (statistique sans doute fantaisiste, mais qu’importe), dont un bon nombre serait resté chez elle plutôt que de sortir [4], quel est l’impact de « Snowzilla » sur la mortalité de la partie Est des États-Unis d’Amérique au début de janvier 2016 ?

Pfiou, laissez tomber, et profitez des offres.

publ.png
 

[1] : https://www.washingtonpost.com/local/one-of-the-biggest-storms-in-regions-history-brings-washington-to-standstill/2016/01/24/53f10b28-c283-11e5-a4aa-f25866ba0dc6_story.html
[2] : http://www.nhtsa.gov/About+NHTSA/Press+Releases/2015/2014-traffic-deaths-drop-but-2015-trending-higher
[3] : http://www.lamanchelibre.fr/actualite-132999-tempete-snowzillaest-des-etats-unis-disparait-sous-la-neige.html
[4] : Pas grand monde dans les rues de Boone ce jour-là, et encore moins de voiture.

samedi 26 décembre 2015

Évidemment

4.png

En fait, ce qui serait étonnant, c’est que cela étonne quelqu’un.

L’absurdité comme évidence, qu’il faut collecter pour témoigner qu’à nous aussi, ça nous paraît con.

- page 1 de 3