mercredi 22 novembre 2017

Jouet sexuel pour Homme

Jouet sexy pour Homme $50

Condition excellente

J'ai un sex toy en silicone à vendre. Moi personnellement, je ne m'en suis pas beaucoup servi (le premier jour c'était le seul jour où je l'ai utilisé). Je l'ai lavé plusieurs fois depuis, et je l'ai lavé à nouveau juste avant de poster ceci. Je l'ai acheté pour 100, mais je vais le vendre pour 50. La raison pour laquelle je veux me débarrasser de c'est parce que je prévois d'en obtenir un autre et ne veux pas de jouets sexuels encombrés dans mon placard que je ne ' t utiliser.

Aussi ...... J'ai dit que je le vends pour 50, mais le prix est négociable.

Source

samedi 6 février 2016

Udon-sur-Loire

IMG_4001.jpg

Où donc ?

mercredi 9 décembre 2015

Lonely Moonshine

Si tout a été bien compris, le Moonshine est l’infâme bibine qu’on brasse dans sa cabine, à l’abris des autorités mais pas des loups ni des ours, et qu’on savoure et propose entre voisins et amis. À ne pas confondre avec la methamphetamine, qui se fabrique plutôt dans une cave abandonnée et qui peut faire boum à tout moment.

anim.gif
anim.gif, déc. 2015

Dans 50 ans, la carte postale traditionnelle « White trash fabriquant sa méth. La méth de Caroline du Nord était réputée bon marchée et violente, une tradition toujours perpetrée dans certains campus : demandez donc renseignement à l’office de tourisme ! »

samedi 1 septembre 2012

Étape n°101 : le redouté mur du Mont Cassel

…départ en volte-face pour SC sur son Shimasport jaune qui talonne Pi monté sur son Brocadre plutôt rouge. Pédale pédalent pédale pédalent pédale pédale pédalent pédale pédalent pédale pédale pédalent, voilà le fameux piège du Musée du Téléphone, Mais c’est terrible nos deux concurrents tombent sur le panneau et vont s'amuser à faire semblant de téléphoner avec des outils délicieusement vingt-age.

003.JPG

Des pelotons passent un peu dans tous les sens, ils se font et se défont mais nos deux terribles ne se laissent pas berner et pédalent pédalent pédalent pédalent dans le bon sens plat et se ravitaillent de filet américain amélioré à Ypres (Ieper).

« Messieurs les coureurs pourront déguster plus de 40 sortes de bières, glaces & crêpes locales avant de retrouver leurs montures » (art. 23-a), là-dessus le règlement est intraitable. Les plus grands s’y sont perdus.

006.JPG

AH Mais égarement d’un des coureurs qui par trop d'enthousiasme a ouvert une nouvelle voie non-assermentée, qu'il s'essaye à faire passer dans le règlement. 

006.JPG

Contestation, heurt avec l’équipe des juges de piste, intervention du public, des mots plus haut que l'autre puis médiation fermentée.

Régime spécial imposé par Fédération pour cette 101 de l’IGN : frites sans boulettes, viande sans pain à tous les repas, bières modérés SAUF pour le contre-la-montre par équipe qui a lieu jusque tard dans la nuit : la pêche-au-lancer-remis-à-plus-tard. La chute de rondin dans l’après-midi n’a pas empêché les glandathlètes solidaires de trinquer à l'hospitalisation des héros démissionnaires. Le ravitaillement par enfants assure une parfaite tenue de verres aux participants sédentarisés. Quelques bonnes anecdotes, et houp c’est le repos, mais voilà que les premiers n’ont pas cuvé que les derniers -- mieux avisés du fait de leur moteur -- ont déjà posé les gaules.

006.JPG

Le sportif n’en reste pas néanmoins un amateur de beaux paysages désindustrialisés, en harmonie avec le patrimoine historique environnant. Le Glandathlète est avant tout un amateur de variétés indomptées et incomprises.

006.JPG

Notez bien que ce n’est pas encore la terrible épreuve du Moulin de l’Ingratitude tant redoutée : « Moulin de l’Ingratitude, lendemain à la rude.» Sur ce point comme toujours le bon sens populaire n’aura pas menti : un 50km/h de face grèvera largement les performances du peloton déjà peu brillantes sur le plat, qui le seront encore moins dans l’étape des caps et marais d'Opale.

SPONSORING SPONSORING
Le Tour des Cartes IGN en vertical vous est apporté par Une Grande Roue et le Step©.

003.JPG

Grande Roue, mon vélopartenaire!

la_st_georges.png

«Le Cyclopédiste prendra toute sa place au Buffet de l’Humanite lorsqu’il y aura gagné à la sueur de son mollet revendicatif le droit de jouir des mêmes droits que les cochets et cheminots ; Messieurs, ce droit, je vous le dis : c'est celui de laver quand il lui sied et sans entraves aucune son noble outil - applaudissements au centre -
».
Lucien Fourt, conférence à l’Internationale Progressante, "Pour l'égalité des roues et le progrès", 16 février 1903

003.JPG

Le Step©, mon partenaire statique.

RingSponso RingSponso

Terrible étape du col du dos de l’âne, rappelons le temps que la tête le passe sa particularité : la roue arrière n’est pas encore passé dessus, affreuse épreuve pour le mental du glandathlète.

Une pause bien méritée autour de ce que le peloton appelle affectueusement : «Le lac pipicaca».

006.JPG

Notons que cette année tous les coureurs de l’équipe Tampalex sont équipés du nouveau moyeu dyionidisé, totalement imperméable au bitume, même sulfisé, et qui ne tâche pas les bas de pantalon.

006.JPG

Recherche du point de ravitaillement, comme souvent les coureurs ont devancé la caravane.

006.JPG

... en différé pour la 101ème étape de la première édition du « Tour des Cartes IGN en vertical », épreuve qualificative pour les 32èmes Classiques Flaglandes en équipes libres, nous vous rappelons que cette course relie Lille à Boulogne-sur-Mer et que les inscriptions sont toujours ouvertes.

À vous les studios.

003.JPG

jeudi 31 mai 2012

La France des Branlemiches

Cette semaine, le journal de Monsieur Pinault donne aux amateurs des cours d'assiduité.

On imagine les cibles, interchangeables selon les "sensibilités" : les fonctionnaires, les "assistés", les chômeurs, les jeunes, les retraités, les cheminots, les étrangers, les travailleurs sociaux etc.

Entre le pouvoir occulte des Franc Maçons, le classement des meilleures écoles de commerce et le numéro spécial immobilier, encore un dossier très bien documenté qu'on a hâte de lire ! Merci le Point pour ces travaux d'investigation précis, risqués, audacieux. Bravo Monsieur Giesbert, pour cette belle presse indépendante !

mercredi 30 mai 2012

Collection, citations: deux niveaux de considération.

«Mais il y a encore une leçon à retenir, qui s’applique à toutes les installations nucléaires en fonctionnement à travers le monde : en être réduit à faire des hypothèses sur la probabilité des risques, c’est ne pas être prêt.» — Kenichi Ohmae - ingénieur nucléaire, dans un article de Japan Times traduit sur le site de Sortir du nucléaire


«Quand vous avez en face de vous des sous-traitants ne parlant pas un mot de français, vous faites comment pour respecter les consignes à la lettre ? Et pour noter les problèmes ? » — Philippe Billard, syndicaliste C.G.T., «travailleur sous-traitant de l'industrie nucléaire et irradié», rapporté dans Les dossiers du Canard Enchaîné, n°121, octobre 2011.

dimanche 11 mars 2012

Un peu de politique, les enfoirés sont des enfoirés. AGACEMENT

Encore une autre chanson,
une super production,
des célébrités que tu connais,
même si d'où tu ne sais.

Encore des mots sans cesse,
une mélodie comme une messe,
leurs salaires qui s'envolent
mais restent de belles paroles.
Ils parlent cyniquement,
et nous disent impuissants.

Encore une confiscation,
comme une lamentation,
des types que tu ne veux pas voir,
mais jamais rien ne change

Encore cette tripotée de riches,
bien souvent dans des niches,
citoyens fiscaux d'autres pays,
qui m'expliquent comment gérer mes pauvres.

Mais qu'ils soient chanteurs ou pas,
ils viennent m'expliquer en chanson ce qui ne va pas.

Il était une asso qu'on citait en exemple,
qui comblait les lacunes du temple,
une asso qui se fait voir,
lorsque l'état ne remplit pas son devoir.

Encore une autre chanson,
où l'on joue la colère,
les plus fragiles y croient,
mais n'est-ce pas leur choix?

Encore un vol d'espoir,
Une saloperie sur fond noir,
Ce tas de femmes et d'hommes,
payés à voler.

Encore une chanson
qui ne dit rien,
des notes pré-machées,
un pretexte pour l'industrie.

Et des gens qui gigotent encore.
Et des gens qui mentent encore.
Pour ne rien changer,
Et que cette cuvée soit comme une autre,
Il en faudra encore

Et eux ils chantent encore
Et de plus en plus fort

Encore, Encore, Encore...

Le clip original, les paroles originales.

La majorité des intervenants semblent légionnés d'honneur, parfois exilés fiscaux, les écrans fonctionnent sur leurs têtes, n'ont pas vu de pauvre depuis des années, répètent la même chose chaque année, continuent d'engrosser les mêmes entreprises aux femmes de ménage en contrat partiel.

Ils expliquent par ailleurs régulièrement comment faire pour que rien ne change dans l'industrie du disque, du spectacle, etc.

samedi 28 janvier 2012

Comparaison raisonnée

Tiens, deux journaux : chic, la pluralité des media assure le bon fonctionnement de la société.

Ah tiens non en réalité c'est le même contenu. Pourquoi différencier les couvertures et noms alors?

vendredi 27 janvier 2012

Glissement sémantique sur bande FM

''Le terme d'économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de coopératives, mutuelles, associations, syndicats et fondations, fonctionnant sur des principes d'égalité des personnes (1 personne 1 voix), de solidarité entre membres et d'indépendance économique. L'économie sociale englobe un large éventail de groupes communautaires, de bénévoles et d'activités sans but lucratif.'' Wikipédia, article économie sociale et solidaire

"Dans le cadre de son engagement en faveur du développement solidaire, la Fondation Deloitte encourage au travers du Cluster de l'Innovation sociale les initiatives d'entrepreneurs sociaux au service du développement solidaire. La Fondation Deloitte soutient, cette année, le concours GSVC organisé par l'ESSEC pour promouvoir les business models de demain." Cap Campus, article La Fondation Deloitte partenaire de la Global Social Venture Competition, une initiative de l'ESSEC|La Fondation Deloitte partenaire de la Global Social Venture Competition, une initiative de l'ESSEC

Dans l'économie libérale, "économie sociale et solidaire" signifierait "projets d'entreprises alliant viabilité économique et impact social et/ou environnemental".

Et mon cul c'est du poulet.

Glissement sémantique : technique consistant à remplacer une expression par une autre afin de la décharger de tout contenu émotionnel et de la vider de son sens (euphémisme). wikipédia, article Propagande.

Pour ne pas se laisser enfumer, une autre source radiophonique auprès de Philippe Bertrand et son excellente émission Carnet de Campagne, qui distille tous les jours et sans éléments de langage de l'alternative réelle, et pas des gobelets réutilisables pour les bureaux de Suez. Le blog, aussi, qui éclaire bien sur les enjeux.

///

Chacun son idéologie, on leur laisse les business plan et la croissance durable. Mais ne les laissons pas s'emparer de nos idées, non mais !