Glissement sémantique sur bande FM

''Le terme d'économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de coopératives, mutuelles, associations, syndicats et fondations, fonctionnant sur des principes d'égalité des personnes (1 personne 1 voix), de solidarité entre membres et d'indépendance économique. L'économie sociale englobe un large éventail de groupes communautaires, de bénévoles et d'activités sans but lucratif.'' Wikipédia, article économie sociale et solidaire

"Dans le cadre de son engagement en faveur du développement solidaire, la Fondation Deloitte encourage au travers du Cluster de l'Innovation sociale les initiatives d'entrepreneurs sociaux au service du développement solidaire. La Fondation Deloitte soutient, cette année, le concours GSVC organisé par l'ESSEC pour promouvoir les business models de demain." Cap Campus, article La Fondation Deloitte partenaire de la Global Social Venture Competition, une initiative de l'ESSEC|La Fondation Deloitte partenaire de la Global Social Venture Competition, une initiative de l'ESSEC

Dans l'économie libérale, "économie sociale et solidaire" signifierait "projets d'entreprises alliant viabilité économique et impact social et/ou environnemental".

Et mon cul c'est du poulet.

Glissement sémantique : technique consistant à remplacer une expression par une autre afin de la décharger de tout contenu émotionnel et de la vider de son sens (euphémisme). wikipédia, article Propagande.

Pour ne pas se laisser enfumer, une autre source radiophonique auprès de Philippe Bertrand et son excellente émission Carnet de Campagne, qui distille tous les jours et sans éléments de langage de l'alternative réelle, et pas des gobelets réutilisables pour les bureaux de Suez. Le blog, aussi, qui éclaire bien sur les enjeux.

///

Chacun son idéologie, on leur laisse les business plan et la croissance durable. Mais ne les laissons pas s'emparer de nos idées, non mais !

Commentaires

1. Le mardi 31 janvier 2012, 00:41 par pais

Quel beau procédé que le glissement sémantique ! Quel beau producteur de nouveaux langages, propres à fabriquer un réel mieux adapté aux attentes chiffrées d'autres cerveaux !

Tiens, à ce propos, un groupe de musique ] qui pratique à merveille le glissement sémantique.

2. Le mardi 31 janvier 2012, 00:44 par dieu du ouèbe

Vous vouliez certainement indiquer cette adresse : http://dpp1.free.fr/dpp/bolchevita/ .
Ecouter tout, à commencer par la chanson numéro huit, sur la travail. Pour petits et grands.

3. Le mardi 31 janvier 2012, 15:20 par Françoise Revellat

Votre définition de l'ESS issue de Wikipedia est UNE des définitions d'une réalité économique et sociale qui est plurielle. La conception "historique" la définit de façon stricte par-rapport à de statuts (coopératifs, mutualistes,associatifs). C'est vrai qu'aujourd'hui on a évolué vers une définition qui dépasse les seuls statuts pour se préoccuper de la valeur ajoutée sociale, sociétale, environnementale d'un projet (ce qui englobe une gouvernance démocratique, le respect d'une faible échelle des rémunérations, le non-recours au travail précaire,etc). Je connais bien le concours en question (j'y suis membre du jury) qui s'adresse à de jeunes étudiants ou diplômés : la majorité des projets porte sur des projets humanitaires, beaucoup sont sous des formes associatives ou coopératives (SCOP/SCIC ou équivalents ailleurs qu'en France).On ne peut pas de toute façon opposer de façon simpliste les deux conceptions de l'ESS. je suis une vieille militante associative (30 ans, j'en ai 50) et ai connu bien des associations qui ne sont pas des modèles d'économie ni sociale, ni solidaire....

4. Le lundi 6 février 2012, 00:55 par Pier -auteur de l'article-

Je vous remercie pour vos éclaircissements, vous avez particulièrement raison sur un point ; ma définition de l'ESS est partielle et partiale. Se référer à Wikipédia demeure une manière d'accéder en théorie à la définition plurielle de cette notion, partant du principe que chacun peut contribuer à son élaboration, et à priori les personnes morales ou physiques qui y ont intérêt.
"On ne peut pas de toute façon opposer de façon simpliste les deux conceptions de l'ESS" : j'oppose en effet une vision que vous qualifiez de simpliste à une vision que je qualifierais de pragmatique syncrétique, qui vise à perdre le sens réel d'une idée en un consensus de bonnes volontés aux finalités floues. Ce post était d'abord une réaction à une vision sous-jacente simplifiée de l'ESS, dans le cadre d'une présentation sur Radio Classique qui m'a amusé, et qui parait de toute évidence être le fruit d'une commande de communication ciblée (l'auditoire du Journal du Business de Nicolas Pierron est sans doute sensiblement différent de celui des Carnets de Campagne, comme le lectorat des Echos ne partage que peu de lecteurs avec Le Monde Diplomatique). Je relève et exagère l'abus du terme "économie sociale et solidaire", sonnant dans la bouche du journaliste comme un sésame censé illustrer l'initiative du "Gobilab". L'erreur n'est pas aussi grossière dans la communication de l'ESSEC, de la Fondation Deloitte, ou du GSVC (voir sites internet respectifs), où l'expression n'est pas directement employée (on parlera plutôt de "développement solidaire", parfaitement consensuel et politiquement neutre ; à rapprocher du "développement durable", élément de langage possédant les mêmes caractéristiques). Processus connu : modulation des termes et des définitions ; tantôt parler d'ESS, tantôt parler d' "entrepreneuriat social" dans un contexte autre ; soit adapter les éléments de langage pour vider de sens un concept, diluer les opinions. Et surtout, toujours mettre en valeur des projets à l'objet géographiquement et socialement lointain (microcrédit en Afrique, nébuleuses positions contre le chômage) de manière à neutraliser toute critique, et en même temps à éloigner le sujet du réel.
L'objet de cette simple observation est justement de déjouer les simplifications et appauvrissements du langage, par ces glissements sémantiques simples et apparemment inoffensifs auxquels nous sommes confrontés.
Je me félicite que mon post vous ait amenée à fréquenter le joueb de micr0lab, n'hésitez pas à continuer de contribuer à notre modeste et joyeux travail.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/42

Fil des commentaires de ce billet