La France des Branlemiches

Cette semaine, le journal de Monsieur Pinault donne aux amateurs des cours d'assiduité.

On imagine les cibles, interchangeables selon les "sensibilités" : les fonctionnaires, les "assistés", les chômeurs, les jeunes, les retraités, les cheminots, les étrangers, les travailleurs sociaux etc.

Entre le pouvoir occulte des Franc Maçons, le classement des meilleures écoles de commerce et le numéro spécial immobilier, encore un dossier très bien documenté qu'on a hâte de lire ! Merci le Point pour ces travaux d'investigation précis, risqués, audacieux. Bravo Monsieur Giesbert, pour cette belle presse indépendante !

Commentaires

1. Le samedi 2 juin 2012, 15:46 par Laura

Pendant ce temps micr0lab célébrait :
http://micr0lab.org/rouage/lettre/1...

2. Le lundi 4 juin 2012, 17:29 par tcrxt

— Mon général, l'Ennemi nous contourne.
— Sacrebleu, voilà une situation bien désagréable, il ne faudrait pas que l'Ennemi parvienne tirer la France au flanc.

Ainsi est née l'Expression.

Ps : Ennemi est un ou plusieurs éléments de l'ensemble fonctionnaires, assistés, chômeurs, patrons, jeunes, retraités, rentiers, cheminots, policiers, étrangers, travailleurs, etc. Comme précisé plus haut.

Pps : le second interlocuteur aurait immédiatement répliqué "Ah oui, ça ne peut plus durer".

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/19

Fil des commentaires de ce billet