Rentre en littéraire

Chroniques du Roman à romancer

Dans ce récit autobibliographique et fictionnel à la fois, l’auteur questionne le questionnement de l’auteur. D’extraction modeste, celui-ci parvient grâce à sa plume à exercer la profession de PsyTatoueur. Au terme d’un traitement long et coûteux, il conseille à un patient de se faire tatouer une licorne dans le dos pour rétablir son équilibre psychique. Ce diagnostic, qu’il juge conforme à son savoir, trouble profondément notre héros, qui se mets à questionner le lecteur. Ce retournement du texte le conduira à devenir chercheur de station de drone sur la bande FM, un métier ingrat et pénible dans lequel il retrouve la sérénité du mal-lettré.

Un roman dur, exigeant, qui sait exiger d’être dur. Un appel aux Jeunes filles en fleur à l’ombre qui se transforme en récit de la tragédie de la quête du récit de la quête de la tragédie. La dialectique du questionnement se fait questionnement de la dialectique dans ce superbe ouvrage de 105 pages.

À placer entre toutes les mains !

Commentaires

1. Le jeudi 1 novembre 2012, 23:55 par Critique-Critique d'Amour.

En lisse pour le Prix, le Prix Sergent, le Grand Prix des lectrices de l'Espace Culture des magasins Estomac, le Caillet, la médaille d'Or d'Honneur, la Haute Distinction ès.

Dès qu'il a un bandeau, achetez-le !

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/220

Fil des commentaires de ce billet