Avec carton, s'en carre-t-on ?

On entend ça et là des plaintes et des lamentations à propos de la dématérialisation du monde. Erreur de perception, il est juste en train de devenir en carton


Carton imitant la vannerie.


Carton remplaçant la brique.


Carton donnant le change en tant que bois.


Carton prenant l'apparence de la paille.


Carton en lieu et place de vie quotidienne.

Commentaires

1. Le vendredi 21 juin 2019, 18:28 par Lorand Barthes

... jusqu'à présent, le simili a toujours marqué de la prétention, il faisait partie d'un monde du paraître, non de l'usage ; il visait à reproduire à moindres frais les substances les plus rares, le diamant, la soie, la plume, la fourrure, l'argent, toute la brillance luxueuse du monde. Le plastique en rabat, c'est une substance ménagère. C'est la première matière magique qui consente au prosaïsme ; mais c'est précisément parce que ce prosaïsme lui est une raison triomphante d'exister : pour la première fois, l'artifice vise au commun, non au rare.
Par contre, merde, je me suis gouré, c'est le carton.

2. Le lundi 24 juin 2019, 22:35 par Alphonse Verne

D'Axel ne retrouvait un peu de vie qu'en tripotant « le carton ». Il songeait à ces gens qui vous annoncent sur leurs cartons, pour vous encourager, ce qu'on pourra manger chez eux

3. Le mardi 9 juillet 2019, 11:04 par AdrienBara

Vue de cet angle, impossible de croire au contraire et cela devient de plus en plus évident.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/535

Fil des commentaires de ce billet