Attendons, quoi ?

Aux États-Unis, il est parfois très surprenant de voir « la droite » employer le rouge et « la gauche » employer le bleu.

Mais comme en toute chose, il est rassurant de voir que les principaux concernés s’embrouillent un peu aussi.


Ainsi, peut-on voir le même jour un sympathique autocollant tout à fait fasciste au sens traditionnel du terme proclamer « plutôt mort que rouge » *

et puis le bras politique du même bon vieux fascisme proclamer qu’il faut conserver la Géorgie rouge:


En bref, donc : les couleurs en politique, ce n’est pas facile.


* D’ailleurs, est-ce que cela signifie qu’ils vont mettre fin à leur jour s’ils se sentent des poussés socialistes, ou bien qu’ils menacent de mort d’autre personne ?

Commentaires

1. Le dimanche 6 décembre 2020, 05:25 par tcr.t

Wikipedia réponds et pointe dans l’autre direction:

Some American alt-right groups such as Patriot Front has also used the phrase to demonstrate their rejection of traditional conservatism of the Republican Party in the pursuit of an ethnostate.

Alors ça serait vrai?

2. Le dimanche 6 décembre 2020, 22:54 par Jean-François Magre

Incroyable ces deux affiches ! Bien vu ! D'autant que la seconde fait vraiment soviétique !

3. Le dimanche 6 décembre 2020, 22:58 par Tito Puente

Soviétique... ou Naz-Bol ce qui ramène finalement dans la sphère de l'Internationale nationaliste.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/609

Fil des commentaires de ce billet