VinGT

Si Stockhausen fait compter des violoneux dans les hélicoptères, et Kraftwerk compter les robots en allemand, JoH profite du retour au calme pour enregistrer l'angoisse numérique. Cristallisation du vingt sur les nappes. Réflexion sur le symbole du chiffre et l'énigme de l'intervalle.

Évoluant dans un monde euclidien, dans lequel s'inscrit avec bonheur la mathématique des échelles, la mathématique des traitements audio, la mathématique du numérique, l'artiste JoH réalise ici un jovial bout de pop du futur, à partir de captations audio exclusivement, en utilisant des logiciels libres, mais sur ordinateur mourant.

Ordonnons aux ordinateurs tant qu'ils fonctionnent.

Cette petite étude est à rapprocher de la pièce de ?ui=html&zy=d - ++¬Pour tout élément de U+2205…++, présente sur la compilation Hymnes & Motets Volume 1.

Commentaires

1. Le lundi 9 janvier 2012, 00:31 par pais

Quel bon morceau que voilà.

2. Le mardi 1 mars 2016, 18:03 par étudiantre

Ohh un prof parlait tout juste cet aprèm d'une pièce de Prejlocaj sur cette musique d'hélicoptère, c'est fou-dingue

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/80

Fil des commentaires de ce billet