Rendu de marché de péosie

Le marché s’est réveillé hier matin avec une petite mine, ouverture tardive des portes propices à aller boire des cafés et des eaux gazeuses.
Mais très vite, la bonbonne s’est ramené dans le champ, les tables sont placées, les affiches affichées, les puzzles en bocaux,

01.jpg
Un volume d’échange constant en constante augmentation, des salutations d’un modèle de courtoises et des intérêts prononcés, des furieux qui se jettent sur nous, le tout agrémenté de blagues et d’avenir divinatoire, racollés aux panaches jaunes et de papiers,

02.jpg

toutes les conditions étaient réunies pour plier, plier, plier du Dézop, en faire des bagues, et des propos sérieux,

03.jpget, sans aucun doute, applaudir le triomphant du prix Artur Ribo.

Merci à Dézop pour l’invitation à partager, à l’atelier recto-verso et à Ingens, ainsi qu’à toute la conspiration anti-péosie molle.

Commentaires

1. Le mardi 16 juin 2015, 08:07 par Pier

La poésie molle a du plomb dans l'aile,
vive la poésie-core

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/312

Fil des commentaires de ce billet