Les salauds, les salops

Nuances sémantiques et exercices de style.

Le Monde : les propriétaires véreux qui louent leur biens pourris aux sans-droits.

Selon un rapport de la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (Drihl), près de 5 % du parc privé régional, soit environ 180 000 logements, sont considérés comme indignes parce qu’insalubres ou humides, minuscules, sans fenêtre ni confort, et loués à des prix usuriers.

Le reste du monde (page 18) : 205 000 logements sont vides dans Paris.

Bordel, il doit bien y avoir une solution, mais laquelle....?

Commentaires

1. Le mardi 12 septembre 2017, 07:29 par bernard schiste

'confiscation", "réquisition", "expropriation"?

2. Le mardi 12 septembre 2017, 20:50 par Anti-Bernard

Ah, les mots, ou bien les maux ?

Vous faites bien simple, mon cher Bernard, les choses ne sont pas ainsi. Aller demander a tout nègre s'il préfère le maintien de la propriété privé ou un lieu de vie décent, la réponse ne se fera pas tarder : s'ils viennent chez nous, c'est bien pour jouir de nos libertés d'entreprendre et de posséder, voyons, pas pour la qualité de nos lits.

3. Le lundi 18 septembre 2017, 08:33 par bernard schiste

Arrêtons de prendre les Noirs à la dérive pour Tatayet en leur faisant dire ce que bon nous semble ! Gageons qu'entre celui qui gèle porte de la chapelle et Omar Sy, il y ait une petite difference.

4. Le mercredi 20 septembre 2017, 03:41 par Anti-Bernard

Certes, certes.

Omar Sy peut bien jouir de ses 205 000 logements vides, en fin de compte, il serait aigri de la part de celui qui gèle porte de la Chapelle de se garder ses 180 000 logements pourris et d'en demander plus encore.

Soucis résolu, au final, le partage est plutôt équitable, vu que l'un fournit tout le travail, et que l'autre ne fait rien.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/450

Fil des commentaires de ce billet