Un avis, un avis

Bonjour cher Michel-Edouard,

vous déclarez

« Je n’ai pas encore sauté le pas car j’ai l’impression d’être plus efficace et plus utile là où je suis aujourd’hui. Mais si la crise s’amplifiait, si un gouvernement d’union nationale était formé, je n’hésiterais pas à sacrifier ma carrière à la vie publique »

en ajoutant que vous vous verriez bien ministre de l’Éducation ou de la Culture.


Sans doute suis-je un peu malentendant, mais je ne me souviens pas d’avoir entendu quelqu’un réclamer votre entrée en vie politique, ou même vous avoir demandé votre avis.

Cependant, si vous pouviez avoir la super idée d’offrir des emplois corrects à vos employés, d’arrêter d’empoisonner vos clients ou encore de rémunérer correctement les agriculteurs qui vous fournissent, alors là sans aucun doute vous contribueriez à résoudre « la crise » qui « s’amplifie ».

Vous ne m’aviez pas demandé mon avis ? Je vous le donne tout de même.

Commentaires

1. Le lundi 3 juin 2013, 22:14 par Sofist

Michel E. Leclerc n'a donc pas encore "sauté le pas" afin de consacrer ne serait-ce qu'une seconde et/ou une calorie à la collectivité.
Michel E. Leclerc, par conséquent, a consacré depuis sa naissance tout son temps et toute son énergie à la fructification de sa propre pomme, au détriment de tout le reste de la collectivité.
Michel E. Leclerc doit cependant être, comme n'importe lequel de ses compères du Caca-Rente, un ferme tenant de la théorie dite du Fist invisible, naguère avancée par Monsieur Adam Smith.
Michel E. Leclerc considère donc que la défense forcenée de sa propre pomme, l'ambition légitime de posséder la plus grosse pomme, et ce par n'importe quel moyen, quelles qu'en soient les externalités, avec ou sans vaseline, constitue la seule véritable manière de contribuer à la prospérité de tous.
Michel E. Leclerc a sans nul doute l'étoffe des plus grands, debout sur le dos de ma maman.

2. Le mercredi 5 juin 2013, 12:43 par Pier de Beyr

Ministaire de Loisir : "j'aime bien aller voir des Spectacles, j'ai plein de tunes, alors je me vois bien Ministaire de la Culture ; en plus je suis au courant parcequ'il y a les Espace Culturel Leclerc, je suis pour la diversité culturelle rentable. "
Culture
Ministaire d'Instruction : 'Et sinon, mon projet pour l'éducation, en tant que Ministaire de l'Education, est de supprimer les profs -"l’Education nationale qui vit encore à l’ancienne"- au profit d'ordinateurs -que je pourrais vendre dans mes magasins-. Et puis maintenant j'ai fait assez de sous, je peux me lancer dans la Politique, c'est une étape obligée, et c'est la classe, en plus ça papa l'a pas fait. Et en mettant mes sales pattes dans tous les outils du Pouvoir, je ferai encore plus de sous, je prendrais encore plus les petits pour des crétins, et leur vendrait mes vessies bien cher.
Voir mon site internet de pré-campagne.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/242

Fil des commentaires de ce billet