Guillaume-bite (suite)

Guillaume04.jpg

C'est non sans une certaine fierté que je livre ici un nouveau feuillet du corpus se rapportant à l'ado sapiens sapiens boutonneux et sans doute brêle en math connu sous le nom de Guillaume-bite.
Mieux que les tablettes de la Loi, la pierre de Rosette ou le rouleau d' "On the road", ces documents nous permettent de décrypter le comportement des adolescents du 21ème siècle actuel qui ont effectué quelques passages au rayon papeterie de cette grotte à escalator que l'on désigne sous le nom de FNAC.
Nous découvrons ici G-bite 001 (selon sa cote aux archives micr0labiennes) dans une phase plus complexe. Ayant accompli son individuation comme en témoigne l'apparition du terme "yahouya" typique de ce processus, G-bite s'ouvre au monde et s'expose avec candeur dans un timide mais ferme "coucou". Et là, toute la violence du monde déferle dans son petit univers de pauvre chou. Conflits et tensions sont manifestes dans la matière graphique très dense sur ce feuillet. Mais heureusement, la bite matricielle surnage dans ce chaos pour offrir un repère élémentaire persistant d'un rouge aussi intense qu'une enseigne de motel américain. G-bite s'auto-affirme à la première personne du (au combien !) singulier inversement proportionnel à son taux de réussite avec ce "je ne suis pas un hero" dont l'orthographe signale déjà l'influence de la drogue et des séries américaines remplies de motels avec des enseignes d'un rouge intense.
Mais heureusement, l'amour universel et conforme aux normes européennes commence à chatouiller G-bite. Il a fallu en effet plusieurs jours à notre équipe de chercheurs stagiaires et l'utilisation de matériel qui n'est plus assuré pour isoler la trace de cet amûr dans une petite zone vers le bas à gauche sous la formule : "hello je t'agne", version carnassière et primitive du "je t'aime" contemporain.
Daphné ? Mathilde ? Bien ou pas bien ? En tout cas c'est "énorme" ! Salut.

Commentaires

1. Le jeudi 18 décembre 2014, 10:25 par Clément

Il faudra tout de même évoquer, un jour, la présence menaçante de « Patricia-Bite en bleue vers la gauche », qui est telle le double, le symétrique, l’alter-égo et le complément de ce cher Guillaume.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/292

Fil des commentaires de ce billet