Mystère dans les Mauges : La planche Grelet

chap_grelet.jpg

"Vers la fin du XVIIè siècle, en ce lieu de la Planche Grelet, le voyageur pouvait à peine se frayer un passage à travers les taillis et les champs de genêts. Les sentiers, connus dans le pays sous le nom de chemins creux étaient mauvais et, pour traverser le Pont aux jars, ce ruisseau qui coule au fond de la vallée, il n'y avait qu'une Planche ou plutôt un tronc d'arbre surmonté d'une rampe, aussi mal arrimé l'un que l'autre. C'est sur le pont primitif que l'on appelait la Planche Grelet. De plus, tout près de là, se trouve la pierre Bâl, celle-ci aurait servi vraisemblablement aux sacrifices druidiques. Ce monument inspirait alors l'horreur, soit par l'imagination, soit par superstition, en laissant supposer que les esprits malins avaient pris possession de ce lieu, témoins d'ailleurs de plusieurs crimes, et où personne ne passait sans effroi. Quoi qu'il en soit, aux environs de 1697, en pleine nuit, un cultivateur Michel Plessis, fut saisi sur la Planche Grelet d'une peur effroyable. Il crut être attaqué par une bête méchante qui lui serrait la poitrine et menaçait de le jeter à l'eau. Michel_Plessis.jpg Dans son épouvante, il se voua à la Sainte Vierge, et lui promit de venir la prier en ce lieu s'il était délivré. Rassuré aussitôt, il put entrer sain et sauf, chez lui, au village de la Bordellière situé non loin de là. Dès le lendemain, il tenait parole et pratiquant une niche dans un ormeau, il y plaçait une statuette qu'on invoque depuis lors contre la peur."

de_votion_peur.jpg

Janvier 2015 : Une équipe de spécialistes du patrimoine paranormal veut en savoir plus.

DSC_0690.jpg

Le chemin, plein de mystère.

DSC_0696.jpg

La chapelle, mystérieuse. Nos héros sentent bien qu'ils sont au cœur du mal. Reste à éclaircir le mystère du mal qui sue par tous les pores de ce lieu maléfique, hanté par de mauvais anges seuls, ou résident goules et les farfadets, et où les eaux malades et pestilentielles du ruisseau aflluent de l'Evre font se dresser les cheveux sur la tête de l'honnête paysan ou voyageur. Nous sommes tous Michel.

Souvenons nous que "selon une légende récurrente, « Mauges » serait une déformation de « mauvaises gens »." Terre païenne et farouche. Le cœur du mal, véritablement.

bretaudie_re.jpg tourlandry.jpg

La suite bientôt.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/298

Fil des commentaires de ce billet