Souvenirs d'un avenir radieux

Chers amis cyclistes de la micr0labe,

après l'épisode de la destruction du Belfo,

après le drame du vol du rouge et blanc et noir,

mais aussi après de nombreuses aventures pleines de fantaisies et de rêves oniriques,

j'ai l'honneur de vous présenter le nouveau bicloune officielle du peloton micr0labe.

velo.jpg

Reprenant quelques une des caractéristiques techniques du rouge et blanc et noir qu'il remplace (souvenez vous, notamment les belles étapes 101 et 125 -rubrique "Glandathlétisme"- Hommage...) DSC_0806.jpg
à Rennes, en solitaire


ici en vacances à la mer avec le Shimasport de TcroixT, ah, que de souvenirs...

velo2.jpg ... ce nouveau vélo de la team micr0labe est fin, élegant, élancé, rapide comme la bière qui s'étale sur une nappe cirée et véloce comme un chamois qui fuit la dameuse en plein hiver. Il est de couleur "noir-scotch", avec des touches de "jaunasse-frime" et de "gris champion". Ses braquets variés sont parés pour tous les dénivelés et toutes les gueules de bois. Il freine bien et fait pas trop mal au cul pour un vélo de course. Mais gare aux voleurs ! Le propriétaire annonce qu'il sera sans pitié, et que le vélo est piégé.

En route pour de nouvelles aventures !

Remerciements :

Ce vélo a reçu le soutien de la fondation "un beau vélo pour un cy-clodo"; merci à Thomas Blond du ROCK pour la base historique du bicloune, à Ali de "Ali Ba-Byke" et Monsieur Meunier des Cycles Meunier pour les prêts et les conseils, au Monsieur des fournitures de chez Hubert (Reims) pour les serflex cadeaux.

Partenaires institutionnels de la micr0labe :

Ce vélo a été monté entre avril et mai 2015, entre l'atelier vélo de l'Ecluse (Reims -lien-), l'atelier vélo de l'Elaboratoire (Rennes -lien-) et La tête dans le guidon (Angers -lien-). Tous ces ateliers sont autogérés et sympathiques.
Demandez de notre part Monsieur Meunier à l'Ecluse, Raul à l'Elabo et Xavier à la tête dans le guidon, ils sauront vous aiguiller dans la jungle des pignons. Supportons nos bouclards locaux ! Vive la roue libre !

Retrouvez bientôt le noir-jaune-gris en action : de nouvelles cyclo-romances en préparation.

Bonnes balades à tous !

Commentaires

1. Le mercredi 3 juin 2015, 18:42 par Propriépier

Nota bene : une fois n'est pas coutume, un coup de pub pour une grosse marque allemande de pneu : le noir-jaune-gris est désormais monté en Hirondelle "marathon plus", réputé -et avéré- increvable. Cher à l'achat, mais assurément pneu de la décroissance cycliste vu sa durée de vie. Conseillé pour rouler tous terrains en vélo de course -par temps sec ; sinon le gras et les feuilles mortes se ramassent à la pelle dans la fourche-
attention au sens de montage/roulement, car il y en a un ! Merci Xavier.
Allez, je mets le lien de la marque, parfois l'industrie fait du bon boulot ; http://www.schwalbe.com/fr/unplattb... rions en passant du charabia pseudo écolo de circonstance (bon, ça reste du plastoque, hein, faut pas s'emballer meinen damen und herren) et surtout de l'émotion hollywoodienne de la vidéo de présentation. Jésus marche sur l'eau/Johnny roule en Harley/Schwalbe roule sur du verre.

2. Le jeudi 4 juin 2015, 09:49 par tcxrt

Effet anti-âge comme la plus saine des crèmes de beauté, appliqué généreusement au vélo-Frankenstein, auquel on souhaite la meilleure des routes.

La Mollet micr0labe s'égare mais ne se dégonfle pas.

3. Le jeudi 4 juin 2015, 14:08 par Pier de Beyr

... premier test extrême en mode brutal bike (contexte : ardoisières de Trélazé, soit un tas d'ardoises et de végétation formant terrils et reliefs, lacs et chemins étroits plein de lapins ; aux portes de la ville. Normalement accessible à pied ou en VTT)
- failli tomber dans un escalier
- failli perdre un calle pied
- griffures sur les cuisses, bouts de feuilles dans les godasses
verdict du test :
- capacités de franchissement du bicloune au taupe, celle du pilote un peu moins.
- braquets adaptés à tous les rythmes de terrain, revoir les réglages de dérailleurs néammoins.
- pneus vraiment balèzes, même si manque d'accroche dans la poussière on a vite fait de se croûter (en même temps, ça reste un vélo de course, hein)
- le vélo tient bon, il est prêt à endurer tout en mode grande randonnée tout terrain.
Ardoisie_res.jpgDSC_0887.jpgOui oui, on y va on y va
DSC_0889.jpgTerre ingrate s'il en est. Si tu crèves pas là, tu crèveras pas.
DSC_0892.jpgA la volée depuis le cintre, sur les chemins balisés : le cul des joggers, fitnessers, vrais sprotifs santé.
DSC_0895.jpgLe petit train de la mine.
DSC_0896.jpgEt des petites folies perdues dans les prés. Pittoresque !


 

4. Le jeudi 4 juin 2015, 14:48 par Paul de Vivie Vivant

La bicyclette n'est pas seulement un outil de locomotion ; elle devient encore un moyen d'émancipation, une arme de délivrance. Elle libère l'esprit et le corps des inquiétudes morales, des infirmités physiques que l'existence moderne, toute d'ostentation, de convention, d'hypocrisie – où paraître est tout, être n'étant rien – suscite, développe, entretien au grand détriment de la santé.

5. Le mardi 9 juin 2015, 09:46 par tcrxt

Quand le commentaire est plus long que le billet, c’est que l’attrape-mouche.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/310

Fil des commentaires de ce billet