Horizon carton



Les oeuvres de Catherine Salmeron étaient présentes dans le hall de la mairie de Banyuls-sur-mer ce mois d'août. Cette artiste peintre professionnelle depuis 1977, diplômée des Beaux-Arts de Reims et de renommée mondiale est considérée comme hyperréaliste en nature morte et trompe-l'oeil.
Antagoniste de l'utopique en artifice vivant et alerte-l'oeil, Catherine Salmeron n'en a pas révélé pour autant dans cette ambiance balnéaire émolliente une vérité d'une violence inouïe. En effet, comme de précédentes enquêtes l'avaient démontré, le carton est la matière présente sous l'apparence des choses, la seule et invariable vérité dès que nous grattons un peu le vernis, si j'ose dire en l'occurrence.
Ici justement, le vernis est transparent et ne tente même plus de cacher ce carton dont notre réalité tangible est faite à perte de vue. Au contraire, il magnifie celui qui, chez Catherine Salmeron mais très bientôt à travers toute la production artistique transdisciplinaire mondiale contemporaine, devient l'unique sujet puisque, au fond, tout est carton. Et en surface aussi.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://joueb.micr0lab.org/?trackback/560

Fil des commentaires de ce billet