jeudi 13 janvier 2022

Vague souvenir d'un motet en 1984

mardi 11 janvier 2022

Non sans Juliette

Et pour souffrir un peu plus, mon BANDCAMP

lundi 10 janvier 2022

Roméo

Alors je vois que la reine Mab vous à visité C'est l'accoucheuse des fées ... c'est toujours cette Mab Qui tresse la crinière des chevaux la nuit Et dans leurs poils gluants Fabrique des nœuds magiques Qui débrouillés font arriver de grands malheurs.

C'est la sorcière ... (Roméo et Juliette)

samedi 8 janvier 2022

Le nouveau roman

de michel houellebecq,
"anéantir michel houellebecq"
aux éditions Flammarion flammarion

vendredi 31 décembre 2021

Le boin con



Cause annulation de réveillon
Vends collection de confettis rares de formes singulières ayant servi dans des fêtes célèbres en France et à l'étranger (certificats d'authenticité en règle)

Occasion à saisir (par le bout des doigts)

Livraison gratuite par poignée jetée.

lundi 15 novembre 2021

Pierre Guillaume regarde l'Espagne

mardi 26 octobre 2021

⎵dire↵↵P

jeudi 7 octobre 2021

Ça c’est quelque chose

Stupeur et stupéfaction, The Very Large Orkhestar ne sont pas les seuls à performer dans la troubanoise. Ou plutôt si, ils sont les seuls, mais il existe également la synth-pop-dark-troub-musique, et ça, on l’ignorait.

Avec des incartades jusqu’aux portes de Carthage, Opera Multi Steel nous fait visiter l’histoire du Moyen-âge (haut, bas et moyen) vu depuis la synth-pop sauce The Cure.

«Garçons d'église à la fourrière, Garçons bouchers dans une clairière, Peuvent-ils encore tuer de la chair Vivante et noble sur quatre pattes, En restant huit heures par jour, Huit heures par nuit, Debout sur leurs courtes jambes ?»

Un peu comme Étienne Daho qui aurait perdu toute sa pudeur, OMS extirpe de ses synthèses les sons les plus interdits, de ses tripes les platitudes les plus interdites, de son esprit les rimes les plus éculées et inattendues tout en même temps (funérailles et canaille, vraiment ?).

À ne pas manquer : Le tube de l’été

«Si tu veux qu’on fasse des trucs ce soir il faut arrêter maintenant»

mardi 28 septembre 2021

Dépêche AFP Rentrée littéraire 2021 EXCLUSIVITÉ micr0lab

AFP - 28.09.2021 - 19:26

C'est dit, micr0lab ne vendra pas ses sources. Qu'à cela ne tienne, l'AFP Votre Serviteur, propriété de l'américain Warren Buffet avons tout de même obtenu l'info grâce à Mylène (les prénoms ont été changés), ancienne stagiaire du consortium.

Mylène a orienté les occupants de l'immeuble gonflable AFP Votre Serviteur, propriété de l'américain Warren Buffet, vers le hacker et blogueur des extrêmes S:Z -prononcez Sz-, proches des milieux bien connus des services, et fan inconditionnel de l’œuvre du Grand Écrivain. "J'ai braqué les serveurs du Drouant, grâce à un vieux tuyau que j'avais, rapport à leur goût pour un certain genre de bédé." On a compris, S:Z, tu ne nous feras pas de dessins.

Nous avons ainsi pu obtenir en exclusivité les premières pages du tout nouveau magnum opus de l'Increvable. Les Éditions Gallistock Flamminuit du Pilon ont immédiatement publié un démenti sur les réseaux : "Nous nions que les pages fourbement soustraites à l'exclusive surveillance de la maison ne fussent point l'incipit du tout nouveau roman de l'Incomparable, et nous déchargeons de toute l'admiration que nous concevons d'avance à l'égard du Grand Homme. Ceci n'est pas un livre", concluent-elles d'une manière que n'aurait point reniée l'Auteur.

Rappelons qu'à l'initiative du Président sur qui les keufs rebondissent sans casser, ainsi qu'à l'action conjointe du ministère de la Culture sis à Guingamp, du ministère de l’Éducation des Loupiots sis à Pontivy et de la Société des Amis de Pierre Guillaume -anciennement Syndicat des Écrivains- sis dans les ruines de Paris, une journée de commémoration et dommages aura lieu devant le Burger King -propriété de l'américain Warren Buffet- à l'occasion de l'immémorial anniversaire de la disparition de Pierre Guillaume, dont les inédits, grâce au travail de la commune d'écriture, ne cessent de ravir petits et grands.


à lire ICI

vendredi 13 août 2021

L'exact opposé, chap. 5

Il existe peu d'occurrences du mot scotomanie sur le net, une des rares nous renvoie à un texte de Renaud Camus : https://www.renaud-camus.net/articles/stalker.html

La raison de cette absence est probablement autant due à une certaine idée du vide à laquelle il revoie qu'aux supposées définitions multiples qui lui sont accolées. En effet, le radical scoto fait-il référence à la sauvage et septentrionale Ecosse ou bien s'agit-il du grec ancien scotos signifiant obscurité d'où une variété de chauve-souris tire son nom ?

Et pourquoi donc s'intéresser à cette étrange et inquiétante inclination en plein été ? La réponse est ici simple et directe, goût du contraste, exacerbation d'un certain esprit de contradiction, besoin d'épancher sa pédanterie un vendredi 13 à quelques minutes du 14, c'est au choix. Mais surtout, c'est à cause d'une bien jolie cocasserie linguistique.

Imaginons un endroit qui pourrait être l'exact opposé de celui qui attire les personnes sujettes à la scotomanie. Un lieu public, géométrique, cadastré, inondé de lumière artificielle crue, regorgeant de marchandises produites à bas coût en quantités industrielles et dont le vil prix se décline en affiches, panneaux, étiquettes... Cela vous paraît-il une description juste ?

Eh bien cet endroit existe, mais le plus fort c'est que son nom ne diffère que d'une simple contrepèterie : Stokomani !





- page 1 de 63