Mot-clé - chanson

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 13 juillet 2017

"Quand je veux à Laval", par Edouard Vent d'Haleine

De tout temps, l'Homme est hanté par la nostalgie et le trouble adolescent des amours balbutiantes. Ces sentiments généreux habitent en chacun de nous, au plus profond de nous-même, et constituent une féroce matière première pour les artistes. Édouard Vent d'Haleine, auteur-compositeur en contact intime avec l'adolescents, touche mieux que personne dans ce nouveau morceau à fleur de peau, et qu'il nous livre ici sans pudeur.

"Quand Je Veux A Laval" (Vent d'Haleine / Vent d'Haleine)

L'occasion pour Vent d'Haleine de rendre hommage au compagnon de toujours, Eric Connaissance, qui signe depuis toujours -et avec talent- les arrangements de ses morceaux, en plus d'être un collègue sur lequel compter quand je suis absent.

Pour en juger, voici les extraits de son travail pour le film d'art et d'essais érotiques "Les sigles de la vie", réalisé par Philippe Cheval lors d'un atelier avec les lycéens de Bretolle-sur-Buif. On lui doit le thème principal de la Bande Originale, et c'est un régal dont on ne se lasse pas de revoir les images.



"Pose de lambris au Vésinet" (Connaissance)



"Poseurs de lambris au Vésinet" (Connaissance)

mardi 4 juillet 2017

"Cette Nuit Je Rêvais", par Edouard Vent d'Haleine

EdouardCompose.jpg

On dit de lui à la salle des professeurs du collège Alfred Ja'ari de Nyoiseau que c'est le "professeur de musique le plus sexy de l'académie". Rare sur scène, nos producteurs ne connaissent de lui que sa voix sucrée et sursuave, et son immense talent d'arrangeur intemporel. Sa voix? Juste mélange entre un falsetto sans fard à la Michel Dépêche, les from-the-bottom de Marc Avoine et la sensibilité à fleur de poil d'un William Chelleur. Selon nous, autant le renouveau que la continuité de la chanson française. La presse locale est élogieuse :

"(...) D’abord, une virtuosité crâne et une variété d’expressions dans les vocalises clouante, mais surtout une ressemblance : ce timbre, ces phrasés, ces affects, cette ardeur rappelent à s’y méprendre ceux de Filou, chanteur angevin qui avait marqué la scène locale à la fin des années 1990 avant de chuter bêtement dans l'Oudon après un concert à Sègre". (Magazine du Conseil Général de Mayenne)

"Vent d'Haleine est tout simplement boursouflant." (Dimanche Ouest France)

"Cette nuit je rêvais" (Vent d'Haleine / Vent d'Haleine)

Composition, arrangement, texte, chant, production : Edouard Vent d'Haleine

Basse Guitar : J-P Nabrot

Guitare / Hammond Organe : Phil Nabrot

Programmation de la boîte à rythme : Erfille Jabouert

(Edouard Vent d'Haleine tient particulièrement à remercier le quatuor à cordes de la classe de 5ème B pour le travail réalisé cette année sur mon album, et l’École de Musique de Bourg l'Evêque pour le prêt des micros.)

dimanche 2 juillet 2017

"Sélection", par Gerarcore 6000

Gerarcore 6000, de son vrai nom Gérard Corps, est originaire de Noyant-la-Gravoyère. Fils et arrière-petit-fils de mineur, il s'inspire du bleu de son Anjou bleu natal pour composer ses chansons, pleines d'émotions et de filtre passe-bas. Entre breakbeat et musique javanaise, son univers est un carrefour d'influences pleines d'une authentique sensuabilité qui sourd entre les lignes, qui suinte à travers le flot. micr0lab, le label défricheur et découvreur de talents, est fier de présenter en exclusivité ici le premier, nouvel et dernier album de celui qui se qualifie lui même de "chanteur qui bande sur secteur".

Ne louper pas sous aucun prétexte le tube de l'été (conçu pour) : "Saucisson Surprise Sec"

La coup de cœur de l'ingé-son : "Vivre pas trop mal n'est qu'une question de contrastes"

(durée totale du disque : 8'44 en écoutant chanson par chanson, 1'25 en écoutant tout en même temps.)

"C'est comme être à 120 pourcents de l'entier"

"2 Litres de Gasoil pour 1Kilo de poisson"

"Califat Espagnol"

"Compter le réel"

"Façon Grand-mère ou Tradition"

"L"humanité se caractérise par une épouvantable mauvaise foi"

"Ma dimension émotionnelle"

"Pantalons et Porte-jarretelles"

"Noyé à Noyant 2 chagrin"

"Je sens en toi toute ta chaleur"

"Sylvia Cahun aime Claude Kristel"

"Tant de mains pour transformer le monde et tu t'es pété le poignet"

"Va voir la bas si j'y suis et raconte moi l'epithumogénie"

"Toutes les bonnes choses ont une fin"

"Saloperie d'amour tendre"